Coucou

   Le Coucou appartient à la famille des Cuculidés, qui compte environ 130 espèces, réparties presque partout dans le monde, et parmi lesquelles on trouve, outre les coucous, les coulicous, les anis, les couas, les coucals et les géocoucous.

Coulicou à bec noir
Nombre de coulicous pratiquent le parasitisme de la reproduction, en pondant leurs oeufs dans les nids des autres oiseaux (oeuvre de Claire Tremblay).
Coulicou à bec noir, répartition du
Coulicou à bec jaune, répartition du

Coucou

Le Coucou appartient à la famille des Cuculidés, qui compte environ 130 espèces, réparties presque partout dans le monde, et parmi lesquelles on trouve, outre les coucous, les coulicous, les anis, les couas, les coucals et les géocoucous. Des études récentes, non encore reconnues par tous en Amérique du Nord, suggèrent de subdiviser les Cuculidés en cinq familles distinctes et de regrouper ces familles (avec une autre famille) dans un nouvel ordre, celui des Cuculiformes.

Le chant fort et monotone des espèces européennes les plus communes a donné son nom à cette famille. Une fausse croyance voulant que les Cuculidés ne chantent qu'à l'approche de la pluie leur a valu, en anglais, le nom familier de rain crow.

Répartition

On compte deux espèces de Cuculidés au Canada : le Coulicou à bec noir (Coccyzus erythropthalmus), qui niche depuis le centre de l'Alberta jusque dans les Maritimes, et le Coulicou à bec jaune (C. americanus), qu'on rencontre principalement dans le Sud-Est de l'Ontario, le Sud-Ouest du Québec et, dans une moindre mesure, dans le Sud-Ouest du Nouveau-Brunswick. Il niche aussi, quoique rarement, au Manitoba. On le trouvait autrefois sur la côte Sud de la Colombie-Britannique. Une autre espèce, l'Ani à bec cannelé (Crotophaga sulcirostris), s'aventure occasionnellement jusqu'en Ontario.

Description

Les Cuculidés sont de grands oiseaux élancés à queue longue, à ailes assez longues et à bec long et fort, le plus souvent légèrement incurvé vers le bas. Les pattes sont courtes, sauf chez les espèces à pieds zygodactyles (deux doigts tournés vers l'avant, deux vers l'arrière) qui vivent au sol. Les espèces canadiennes ont le dessus brun uni et le dessous blanc.

Nidification

Plusieurs espèces sont parasites et ne construisent pas de nid au moment de la nidification. Elles pondent plutôt leurs oeufs dans les nids d'autres espèces, qui élèvent ces jeunes souvent aux dépens de leurs propres petits. La majorité des espèces établissent un territoire de reproduction exclusif, mais les anis tropicaux construisent de grands nids collectifs. Les deux coulicous qui nichent au Canada pondent de deux à cinq oeufs dans un nid fragile, aménagé dans un arbre en forêt clairsemée. Le Coulicou à bec noir et le Coulicou à bec jaune construisent un nid et incubent leurs oeufs bien que, à l'occasion, ils les pondent dans le nid d'autres espèces, se parasitant parfois entre eux.

Régime alimentaire

Les espèces de grande taille se nourrissent de lézards, de serpents et parfois d'oiseaux, mais la plupart sont insectivores. Les deux coulicous qui vivent au Canada sont friands de chenilles du genre « livrées », ce qui leur confère une certaine valeur économique.


En savoir plus

Liens externes