Clossey, Jean-Julien

Jean-Julien Clossey. Violoniste, organiste, pianiste, chef d'orchestre, professeur (Pepinster, Belgique, 3 juin 1866, naturalisé canadien 1918 - Montréal, 16 mai 1926). Il fit des études de piano et de cornet au Cons. de Liège (1873-82) tout en travaillant le violon en cours privés.

Clossey, Jean-Julien

Jean-Julien Clossey. Violoniste, organiste, pianiste, chef d'orchestre, professeur (Pepinster, Belgique, 3 juin 1866, naturalisé canadien 1918 - Montréal, 16 mai 1926). Il fit des études de piano et de cornet au Cons. de Liège (1873-82) tout en travaillant le violon en cours privés. À 15 ans, il donna un récital de violon à Verviers puis voyagea en France (1886-90) comme violoniste, répétiteur et chef d'orchestre. À l'invitation d'Ernest Lavigne, il vint au Canada en mai 1891 et fut premier violon au parc Sohmer (1891-94), à l'OSM de Couture (1894-96) et à celui de Goulet (1897-1901) ainsi qu'à l'Assn artistique (1892-96). Il enseigna et fut organiste au Mont-Saint-Louis de 1891 à sa mort; il fut aussi attaché à d'autres institutions d'enseignement. Il fut également organiste de cinéma aux théâtres Orpheum et Impérial et membre fondateur de la Société canadienne d'opérette. Il a composé quelques oeuvres légères pour orchestre, piano et violon ainsi que des choeurs et des mélodies. Sa mélodie « Sur les bords de la Chateauguay » / « On the Chateauguay » a été publiée chez Bélair et sa Montreal« March(e)-Two Step » pour piano est parue dans Le Passe-Temps (vol. VI, mars 1900) et Le Monde illustré (22 septembre 1900). Clossey eut huit enfants dont l'aîné, Émile (Montréal, 29 mars 1897 - 30 juillet 1955), étudia le violoncelle à Montréal et à Liège (1910-12). Aussi pianiste et chef d'orchestre, il fonda et dirigea l'Orchestre municipal de Montréal (v. 1935-45), ensemble recruté surtout chez les fonctionnaires de la Ville de Montréal dont il faisait lui-même partie comme ingénieur civil.