Chatillon, Jean

Jean Chatillon. Compositeur, théoricien, professeur, administrateur (Nicolet, près Trois-Rivières, Québec, 13 septembre 1937). B.Péd. (Montréal) 1967, licence enseignement secondaire (ibid.) 1967.

Chatillon, Jean

Jean Chatillon. Compositeur, théoricien, professeur, administrateur (Nicolet, près Trois-Rivières, Québec, 13 septembre 1937). B.Péd. (Montréal) 1967, licence enseignement secondaire (ibid.) 1967. Il prit ses premiers cours de musique avec Gilles Fortin et travailla ensuite à Montréal vec Conrad Letendre (sciences musicales, 1957-61) et Michel Perrault (orchestration, 1964-67). À la demande du MACQ, il effectua des recherches sur l'ancienne musique publiée au Québec (1968-69). En 1969, il contribua à mettre sur pied la section musique de l'UQTR dont il dirigea les destinées (1969-74) et où il enseigna la composition, l'analyse et le contrepoint (1976-80). Il a fondé le Club artistique de Nicolet (1959-63) et le groupe Art-Nicolet (1974-76). Parmi ses oeuvres (quelque 300 compositions de tous genres dont une vingtaine publiées par l'UQTR), on remarque les suites pour piano La Fête et Valses pour Marie Vetsera, enregistrées par Michel Dussault; Rue du trésor pour grand orchestre; une sonate pour violon et piano et une pour saxophone alto et piano; une Suite Pantomime pour orgue, créée par Lucienne L'Heureux-Arel en 1967; de nombreuses mélodies pour chant et piano dont onze enregistrées par le soprano Marie Daveluy et la pianiste Diane Mauger et trente publiées en deux volumes chez Ostiguy (1985); des oeuvres pour flûtes à bec dont Duos folkloriques (Montréal, Centre de psychologie et de pédagogie 1971) et Duos de Noël (Richelieu, Centre de la flûte à bec 1974). Un récital consacré à ses oeuvres vocales fut présenté à l'UQTR par Marie Daveluy et Diane Mauger en 1972. L'UQTR a également publié ses ouvrages sur les sciences musicales et leur enseignement : Le Procès des clefs (1969), Initiation aux structures de la musique pantonale I (1969), II (1970) et III (1975), L'Emploi des accords ascendants par les grands compositeurs (1971), Précis de contrepoint (1972), L'Architecture musicale (1975) et Le Style modal (1975). En 1977, il fondait les Éditions de l'Écureuil noir afin d'assurer la diffusion de ses oeuvres littéraires et musicales. Sa collection de partitions de compositeurs canadiens, notamment plusieurs manuscrits d'Alphonse Lavallée-Smith, est conservée à la BN du Q. Chatillon a collaboré à l' EMC.

Voir aussi Octave Chatillon, son arrière-grand-père, Édouard Chatillon, son grand-père, et Robert Chatillon, son père.


Lecture supplémentaire

  • 'Jean Chatillon compose pour les salles pleines,' Musique périodique, vol 1, Oct 1977