Bruyère, Jules

Jules Bruyère. Baryton (La Malbaie ou Murray Bay, près Québec, 18 avril 1928).

Bruyère, Jules

Jules Bruyère. Baryton (La Malbaie ou Murray Bay, près Québec, 18 avril 1928). Après des études vocales à Québec avec Louis Gravel (1946-47), il vint à Montréal pour travailler avec Albert Cornellier (1947-50) en même temps qu'il étudiait au CMM avec Martial Singher (1948-51) et, durant l'été de 1948, à Aspen, Col. Il étudia aussi avec Singher au Mannes College of Music à New York (1952-57). Au Cons. de Paris, il travailla la mise en scène avec Paul Cabanel (1957-58) et obtint un prix d'honneur au Concours international d'opéra (1959). De retour au Canada, il effectua deux tournées JMC, interprétant Une mesure de silence et Pirouette de Blackburn (1960-61) ainsi que L'Enfant prodigue de Debussy et Le Magicien de Vallerand. Il donna des récitals et chanta à la radio et à la télévision de la SRC, et obtint à Paris le Grand prix d'excellence au sixième Concours international de la mélodie française (1962).. Attaché ensuite à la troupe de Covent Garden à Londres (1963-67), il y tint des rôles dans Iphigénie en Tauride de Gluck et Benvenuto Cellini de Berlioz. Il chanta aussi dans Les Noces de Stravinsky et dans La Fille du régiment (Hortensius) de Donizetti aux côtés de Joan Sutherland et Luciano Pavarotti. En 1967, il fit une tournée au Québec avec le Théâtre lyrique de Nouvelle-France (Figaro dans Le Barbier de Séville).

Avec le pianiste Charles Reiner, Bruyère a enregistré en 1963 un micr. chez RCA (LSC-2658). En 1968 paraissait l'enregistrement de La Fille du régiment avec la distribution de Covent Garden (2-Decca SET-372-373 et London OSA-1273; 2-London 414520-2, CD). On peut également l'entendre sur le micr. La Bonne Chanson présente chansons d'hier... chansons d'aujourd'hui... (RCA Victor LCP-1021). Après 1968, il abandonna la carrière pour se consacrer aux affaires.