Benoist, Marius

Marius Benoist. Chef d'orchestre, maître de chapelle, compositeur, administrateur, courtier en douanes (Sainte-Anne-des-Chênes, près Winnipeg, 1er octobre 1896 - Saint-Boniface, Man., 13 janvier 1985).

Benoist, Marius

Marius Benoist. Chef d'orchestre, maître de chapelle, compositeur, administrateur, courtier en douanes (Sainte-Anne-des-Chênes, près Winnipeg, 1er octobre 1896 - Saint-Boniface, Man., 13 janvier 1985). Ayant étudié le piano et l'orgue avec Rodolphe Pépin à Saint-Boniface, et suivi les cours de la Schola cantorum de Montréal, il devint m. c. à la cathédrale de Saint-Boniface, poste qu'il occupa pendant près de 40 ans, jusqu'en 1965. Il joua un rôle de premier plan dans la vie musicale de cette ville. Ardent promoteur de la musique française, il fonda la Société lyrique Gounod, qui présenta Mireille, Roméo et Juliette ainsi que L'Enfance du Christ de Berlioz. Il mit également sur pied un orchestre de jeunes, le Cercle Calixa-Lavallée, et la Sinfonietta qui donna sous sa direction L'Arlésienne, avec le Cercle Molière, et Peer Gynt, avec le Winnipeg Little Theatre.

Benoist est l'auteur de plus de 100 partitions pour diverses pièces radiophoniques diffusées au réseau anglais de la SRC, à Winnipeg. Il a écrit plusieurs opéras, dont Le Secret des Amati ; La Rencontre dans l'escalier ; Saint François d'Assise ; Onadéga ou la tragédie du lac des bois, créé en 1977 à la cathédrale de Saint-Boniface avec Napoléon Bisson, des chanteurs locaux et la Chorale des intrépides sous Marcien Ferland, à qui Benoist avait enseigné l'instrumentation; Un acte de l'apôtre, créé en 1981 de nouveau sous Ferland. Parmi ses oeuvres toutes inédites, notons aussi l'oratorio Mère d'Youville ; le drame lyrique La Légende du vent, livret du Manitobain Léo Brodeur, qui fut télédiffusé en 1974 par la SRC - lui méritant la même année le prix Anik - ainsi qu'en Pologne et en Hongrie; Great Bear, Erivadnus pour voix et orchestre; La Fin du maître-chantre ; La Vérendrye pour choeur et orchestre; un Te Deum (1938), interprété en 1977 par la Chorale des intrépides; An Ode to Spring (1949) pour voix, choeur et orchestre; une Sérénade (1953) pour petit orchestre.

Écrits

« Souvenirs de la musique à Saint-Boniface, 1818-1935 », « Louis Frasse de Plainval (1871-1880) », Chapeau bas I (Saint-Boniface 1980).

« Une histoire d'amour qui date de loin », « Souvenirs d'une vie musicale (1927-1975) », Chapeau bas II (Saint-Boniface 1985).