Naviguer "Parcs et réserves"

Afficher 61-80 de 89 résultats
Article

Parc provincial Mont-Edziza

Le parc provincial Mont-Edziza, créé en 1972, a une superficie de 2300 km2. Il englobe une partie des hautes-terres de Tahltan, entre les rivières Stikine et Iskut, en Colombie-Britannique. Telegraph Creek, la localité la plus proche, se trouve à 20 km au nord-ouest du parc.

Article

Parc provincial Rondeau

Le parc provincial Rondeau est créé en 1894 et possède une superficie de 33 km2. Il constitue une zone de loisirs et de protection de l'environnement située sur l'une des trois péninsules qui s'avancent vers le sud dans le lac ÉRIÉ, à 120 km à l'est de Windsor et à 115 km au sud-ouest de London.

Article

Parc provincial Strathcona

Le parc provincial Strathcona est une zone naturelle protégée située au centre de l'ÎLE DE VANCOUVER, à 9 km à l'est de Gold River et à 26 km à l'ouest de CAMPBELL RIVER. Il est créé en 1911 et possède une superficie de 2504 km2.

Article

Parc provincial Strathgartney

En gaélique écossais, Strath Gartney signifie « vallée dans les collines ». Cette description convient bien au parc provincial Strathgartney (créé en 1959, 53 ha) situé dans les collines centrales de l'Île-du-Prince-Édouard, à 25 km à l'ouest de CHARLOTTETOWN.

Article

Parc provincial The Rocks

À Hopewell Cape, sur la côte sud du Nouveau-Brunswick, émergent de l'océan d'impressionnantes formations rocheuses appelées « The Rocks ». Le parc provincial The Rocks (120 ha, inauguré en 1958) est situé à mi-chemin entre Moncton et le PARC NATIONAL FUNDY.

Article

Parc provincial Whiteshell

Le parc provincial Whiteshell (créé en 1961, superf. 2737,15 km2) est situé à 105 km à l'est de Winnipeg, au Manitoba, près de la route transcanadienne, dans la région du BOUCLIER précambrien. Whiteshell est relié par le nord au parc provincial Nopiming.

Article

Parc provincial Writing-On-Stone

Le parc provincial Writing-on-Stone se situe dans le sud de l’Alberta, près de la frontière canado-américaine. Chez la Siksikaitsitapi (Nation des Pieds-Noirs), le site porte le nom d’Aísínai’pi, ce qui signifie «il est illustré» ou «il est écrit» en langue pied-noir. En effet, il comporte des milliers de peintures et gravures rupestres créées par des membres de la Siksikaitsitapi et datant pour la plupart de 1050avant notre ère. Parc provincial depuis1957, Aísínai’pi a été désigné lieu historique national en 2004, puis site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 2019.

Article

Parc Stanley

Le parc Stanley (créé en 1887, d’une superficie de 4 km2) est le plus ancien des parcs de Vancouver et l’un des plus grands parcs urbains du Canada. Il couvre toute la péninsule située à l’ouest du centre-ville de Vancouver et est baigné par les eaux du passage Burrard, de Coal Harbour et de la baie des Anglais. Le parc Stanley est situé sur le territoire traditionnel des Premières nations des Salish de la côte, notamment les Musqueam, les Squamish et les Tsleil Waututh. En 1886, le conseil de la Ville de Vancouver demande la permission au gouvernement canadien d’utiliser la réserve militaire située à l’ouest de la ville pour en faire un parc public. Le gouvernement canadien accorde sa permission à la Ville en 1887. Le parc, baptisé en l’honneur du gouverneur général Frederick Arthur Stanley, ouvre un peu plus tard au public, le 27 septembre 1888.

Article

Parcs nationaux

Les parcs nationaux du Canada sont des aires protégées définies par la loi fédérale afin de préserver le patrimoine naturel canadien. Ils sont administrés par Parcs Canada, une agence gouvernementale issue du premier service des parcs nationaux au monde, la Division des parcs du Dominion, créée en 1911. Le Plan du réseau des parcs nationaux, élaboré en 1970, divise le Canada en 39 régions naturelles et fixe comme objectif de représenter chaque région en y établissant au moins un parc national. Le Canada compte maintenant 48 parcs nationaux et réserves de parcs nationaux dans 30 de ces régions. Au total, les parcs couvrent une superficie de plus de 340 000 km carrés, soit plus de 3 % de la masse continentale canadienne. Ils protègent des habitats terrestres et marins importants, certaines particularités géographiques et des sites d’importance culturelle. Les parcs nationaux profitent également aux économies locales et à l’industrie du tourisme au Canada.

Article

Parcs urbains

Quatre facteurs dominants des années 1880 à 1914 expliquent l'apparition de nombreux parcs. Le premier repose sur une opinion fort répandue : le citadin, en s'éloignant de la nature, subit des torts aux plans physique, psychologique et moral.

Article

Réserve de parc national Nahanni

Une grande partie de la forêt a subi de fréquents et graves incendies. Le parc abrite 32 espèces de mammifères, dont le mouflon de Dall, l'orignal, le caribou des bois et le grizzli. Le faucon pèlerin, le cygne trompette et l'aigle royal comptent parmi les 120 espèces d'oiseaux répertoriés.