Naviguer "Communautés et sociologie"

Afficher 601-620 de 653 résultats
Article

Thulé, culture de

La culture de Thulé (1000 à 1600 ans apr. J.-C.) représente l'expansion des Esquimaux de l'Alaska dans l'Arctique canadien vers l'an 1000 de notre ère et le déplacement graduel des paléo-Esquimaux de Dorset qui occupaient jusqu'alors cette région.

Article

Toquaht

Les Toquaht (« peuple de la plage étroite ») font partie de la Nation Nuu-chah-nulth et résident dans l’ouest de la baie Barkley, près de la ville d’Ucluelet, sur la côte ouest de l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique. La Première nation Toquaht bénéficie présentement de l’autonomie gouvernementale aux termes du traité Maa-nulth.

Article

Toronto Caribbean Carnival (Caribana)

Ce carnaval organisé par la communauté antillaise de Toronto en Ontario s’est tenu pour la première fois en 1967 sous le nom de Caribana dans le cadre des célébrations du centenaire du Canada. Au fil des ans, il est devenu un événement estival majeur, attirant chaque année près de deux millions de personnes dans cette ville. Depuis 2015, il est désigné sous le nom du Toronto Caribbean Carnival. Toutefois, la majorité des gens continue d’utiliser le nom Caribana pour référer à ce festival.

Article

Tragédie de Polytechnique

Le 6 décembre 1989, un homme du nom de Marc Lépine entre dans une classe de génie mécanique à l’École Polytechnique de Montréal, armé d’un fusil semi-automatique. Après avoir séparé les femmes des hommes, il ouvre le feu sur elles en criant : « Vous êtes toutes des féministes. » Quatorze jeunes femmes sont tuées et treize autres personnes blessées. Marc Lépine retourne ensuite son arme contre lui. Dans sa note de suicide, il reproche aux féministes d’avoir ruiné sa vie. Sa note énumère 19 « féministes radicales » qu’il aurait tuées, écrit-il, s’il en avait eu le temps. Il y a là des femmes bien connues au Québec, dont des journalistes, des vedettes de la télévision, des syndicalistes.

Article

Transport urbain

Si les tramways tirés par des chevaux constituent une amélioration notable, ils n'ont rien du moyen de transport idéal : on ne peut pas transporter de lourdes charges, les chevaux sont coûteux et demandent de fréquentes périodes de repos. Ils souillent également les rues.

Article

Traumatisme intergénérationnel et les pensionnats indiens

Le traumatisme historique se produit lorsqu’un traumatisme causé par l’oppression historique se transmet de génération en génération. Pendant plus de 100 ans, le gouvernement canadien a soutenu les programmes de pensionnats indiens qui isolaient les enfants autochtones de leurs familles et de leurs communautés (voir Pensionnats indiens au Canada). Sous le couvert de l’éducation et de la préparation des enfants autochtones à leur participation à la société canadienne, le gouvernement fédéral ainsi que d’autres administrations du système des pensionnats indiens ont commis ce qui a depuis été décrit comme un acte de génocide culturel. Lorsque des générations d’élèves ont quitté ces institutions, ils sont retournés dans leurs communautés sans les connaissances, les aptitudes ou les outils nécessaires pour affronter l’un ou l’autre monde. Les répercussions de leur vécu dans les pensionnats indiens continuent d’être ressenties par les générations suivantes. C’est ce qu’on appelle le traumatisme intergénérationnel.

Article

Travail domestique au Canada (aide familiale)

Le travail domestique se définit comme l’ensemble des tâches accomplies au sein d’un ménage et touchant l'entretien ménager, le soin des enfants et les services personnels aux adultes. Ces tâches habituellement non rémunérées peuvent être confiées à une aide domestique rétribuée (le terme aide familiale est aujourd’hui préféré). Dès les débuts de la Nouvelle-France, le travail domestique est aussi vu comme une manière pour les hommes et les femmes d’immigrer dans la colonie. C’est au XIXᵉ siècle que cette occupation se féminise. De la seconde moitié du XIXᵉ siècle à la Deuxième Guerre mondiale, devant les besoins grandissants de main-d’œuvre au sein des ménages canadiens, des sociétés d’émigration britanniques favorisent l’immigration de milliers de filles et de femmes au Canada. En 1955, le gouvernement canadien met sur pied un programme de recrutement de domestiques à l’intention des femmes antillaises. Ce n’est que récemment, en 2014, qu’il a levé l’obligation pour les aides familiales immigrantes de résider chez leur employeur afin d’être admissibles à la résidence permanente, ce qui les plaçait en position de vulnérabilité.

Article

Travail, politique du

La politique du travail comprend les politiques ayant trait aux rapports entre employeurs et employés et celles portant sur l'emploi, la formation et la répartition des travailleurs sur le MARCHÉ DU TRAVAIL.

Article

Tribu des Uchucklesaht

La tribu des Uchucklesaht est une nation nuu-chah-nulth de l’ouest de la baie Barkley, sur la côte ouest de l’île de Vancouver. Selon les registres de la tribu, celle-ci compterait 299 citoyens uchucklesaht, dont trois seulement vivent dans le village de Hilthatis.

Article

Tseshaht (Sheshaht)

Les Tseshaht (Ts’ishaa7ath ou Ć̓išaaʔatḥ; anciennement Sheshaht) forment une Première Nation nuu-chah-nulth qui habite la baie Barkley et l’inlet Alberni, sur l’île de Vancouver, en Colombie-Britannique. En semptembre 2018, le gouvernement fédéral compte 1 212 membres inscrits de la nation tseshaht, dont 728 vivaient en dehors de la réserve.

Article

Tsimshians

« Tsimshians » (nom qui signifie « peuple de la rivière Skeena ») désigne habituellement les peuples autochtones de la côte nord-ouest du Pacifique qui parlent l’une des langues tsimshianes. D’après le recensement de 2016, 2 695 personnes s’identifient comme locuteurs d’une langue de la famille tsimshiane, la plus grande concentration (98,1 %) se trouvant en Colombie-Britannique. Un nombre de 5 910 personnes se disent d’ascendance tsimshiane.