Naviguer "Droit et politique"

Afficher 1181-1200 de 1301 résultats
Article

Terre-Neuve, loi sur

En 1699, la première loi relative àTERRE-NEUVEest votée par le Parlement britannique. Connu d'abord sous le nom de Act to Encourage the Trade to Newfoundland, elle est mieux connue à Terre-Neuve comme la King William's Act ou la loi sur Terre-Neuve.

Article

Terre-Neuve-et-Labrador et la Confédération

Les efforts visant à intégrerTerre-Neuve dans la Confédération dans les années1860 et 1890 suscitent un intérêt mitigé dans la colonie. En 1934, la Grande Dépression pousse Terre-Neuve à la faillite. Le territoire suspend son gouvernement responsable et accepte l’établissement d’une Commission de gouvernement, non élue et dirigée par la Grande-Bretagne. Dans le cadre d’un référendum en 1948, les Terre-Neuviens doivent choisir entre la continuation de la gouvernance par la Commission de gouvernement, l’intégration au Canada ou encore le retour à un gouvernement responsable en tant que dominion indépendant. L’indépendance l’emporte d’abord, mais un second scrutin se solde par la victoire de l’option de la Confédération, avec 52,3% d’appuis. Les parlements britannique et canadien avalisent l’union, si bien que le 31mars 1949, Terre-Neuve est intégrée au Canada à titre de dixième province du pays. En 2001, le nom de la province devient officiellement Terre-Neuve-et-Labrador.

Article

Territoires du Nord-Ouest (1870-1905)

Les Territoires du Nord-Ouest forment le premier territoire canadien, créé le 15 juillet 1870. En tant que territoire, la région devient une partie du Canada. Cependant, à l’époque, elle ne présente pas la population, les ressources économiques et les infrastructures nécessaires pour obtenir le statut d’une province. Par conséquent, elle tombe sous la juridiction du gouvernement fédéral. Ce territoire immense s’étend vers l’ouest – depuis la frontière disputée du Labrador, couvrant les Prairies, le nord du Québec et de l’Ontario actuels, allant au-delà des Prairies jusqu’à la Colombie-Britannique – et vers le nord, du quarante-neuvième parallèle à l’océan Arctique. Il connaît de nombreux changements de frontières jusqu’en 1905, quand les provinces de la Saskatchewan et de l’Alberta sont découpées dans la partie sud-ouest de la région. En 1906, la portion restante est nommée Territoires du Nord-Ouest.

Article

The Book of Negroes (​Aminata)

Le « Livre des Nègres » est un registre naval britannique de loyalistes noirs qui ont trouvé refuge au Canada lors de la Révolution américaine. Il s’agit aussi du titre du troisième roman de Lawrence Hill, publié en 2007 en anglais sous le titre The Book of Negroes au Canada et Someone Knows My Name aux États-Unis, en Australie et en Nouvelle-Zélande, puis traduit vers le français et publié en 2011 sous le titre Aminata. Cette œuvre de fiction à caractère historique raconte l’histoire d’Aminata Diallo, qui est enlevée en Afrique par des trafiquants d’esclaves, puis déportée en Amérique. L’histoire d’Aminata illustre les violations physiques, sexuelles, émotionnelles, psychologiques, religieuses et économiques générées par la traite transatlantique des esclaves. Le roman a été traduit dans plus de huit langues et s’est vendu à plus de 800 000 exemplaires aux quatre coins du monde. Il a valu à son auteur le prix Rogers Writers’ Trust Fiction, le prix des écrivains du Commonwealth et le prix du Commonwealth du meilleur livre. Il s’agit du premier ouvrage à remporter à la fois le concours Canada Reads de la CBC Radio et le Combat des livres de Radio Canada.