Wilmot, Montagu

Montagu Wilmot, officier de l'armée britannique et gouverneur de la Nouvelle-Écosse (meurt à Halifax, 23 mai 1766). Officier à partir de 1730, il sert presque uniquement en Nouvelle-Écosse (1746-1766) et prend part au siège de LOUISBOURG en 1758, en tête d'un régiment.

Wilmot, Montagu

Montagu Wilmot, officier de l'armée britannique et gouverneur de la Nouvelle-Écosse (meurt à Halifax, 23 mai 1766). Officier à partir de 1730, il sert presque uniquement en Nouvelle-Écosse (1746-1766) et prend part au siège de LOUISBOURG en 1758, en tête d'un régiment. Nommé lieutenant-gouverneur de la Nouvelle-Écosse en mars 1763, il est promu gouverneur en mai 1764, deux postes obtenus par favoritisme. Il est malheureusement tourmenté par la maladie et n'a pas suffisamment de volonté pour gouverner efficacement. Au cours de son mandat, la province souffre d'une dépression d'après-guerre imputable, en grande partie, à la réduction draconienne que le gouvernement britannique impose à ses dépenses. Par ailleurs, de 2,5 à 3,5 millions d'acres (1 à 1,4 millions d'hectares) de terres sont accordés à des spéculateurs qui font peu pour faire fructifier leurs acquisitions. Généralement considéré comme un faible, Wilmot meurt au cours de son mandat.


Lecture supplémentaire

  • J.B. Brebner, The Neutral Yankees of Nova Scotia (1969).