Wild Animals I Have Known

Wild Animals I Have Known (New York, 1898), le plus connu des recueils d'histoires d'animaux d'Ernest Thompson Seton, a été réimprimé à de nombreuses reprises et traduit en une quinzaine de langues; il s'agirait de l'un des livres canadiens les plus vendus.

Ernest Thompson Seton, auteur, naturaliste, artiste
Avec la collaboration de Charles G.D. Roberts, Seton a donné \u00e0 l'histoire naturelle ses lettres de noblesse (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada/C-9485).

Wild Animals I Have Known (New York, 1898), le plus connu des recueils d'histoires d'animaux d'Ernest Thompson Seton, a été réimprimé à de nombreuses reprises et traduit en une quinzaine de langues; il s'agirait de l'un des livres canadiens les plus vendus. Durant toute sa vie, Seton a été naturaliste, scientifique, peintre et illustrateur. La première édition de Wild Animals comprend « 200 dessins de l'auteur ». Certains critiques considèrent Seton comme l'un des créateurs du récit animalier réaliste; d'autres jugent que les récits de cet auteur canadien illustrent sa tendance à représenter les animaux comme des victimes (voirSurvival). L'histoire la plus connue de Seton, Lobo, The King of Currumpaw, est représentative du recueil, tant par sa description à la fois spectaculaire et méticuleuse d'un animal et de ses exploits notoires que par sa façon de présenter la mort tragique du loup aux mains de l'homme. Wild Animals I Have Known a permis à un large public de reconnaître en Seton un naturaliste perspicace et un conteur né.


Les oeuvres sélectionnées de
Wild Animals I Have Known