Viréo

Répartition Les viréos se sont répandus vers le nord à partir de l'Amérique tropicale. Parmi les huit espèces observées au Canada, une seule n'est pas nicheuse : le Viréo de Bell (Vireo bellii), que l'on voit occasionnellement au printemps à Pointe-Pelée, en Ontario.

Viréo aux yeux rouges
Le Viréo aux yeux rouges est un oiseau qu'on retrouve en grand nombre dans tout le Canada jusqu'\u00e0 64\u00ba de latitude Nord dans les Territoires du Nord-Ouest (Macmillan Illustrated Animal Encyclopedia).

Viréo

Le Viréo appartient à la famille des Viréonidés, des oiseaux de petite taille, de couleur vert olive, qui s'alimentent principalement d'insectes et de fruits à l'occasion. Ces passereaux ont un chant répétitif et continu, parfois harmonieux, mais souvent discordant. Les 52 espèces connues habitent exclusivement le Nouveau Monde et elles sont apparentées aux oiseaux cosmopolites que sont les PIES-GRIÈCHES et les CORNEILLES.

Répartition
Les viréos se sont répandus vers le nord à partir de l'Amérique tropicale. Parmi les huit espèces observées au Canada, une seule n'est pas nicheuse : le Viréo de Bell (Vireo bellii), que l'on voit occasionnellement au printemps à Pointe-Pelée, en Ontario. Le seul résidant permanent est le Viréo de Hutton (V. huttoni), qui vit dans les forêts de conifères latifoliés de l'extrême Sud-Ouest de la Colombie-Britannique.

Le Viréo aux yeux blancs (V. griseus), qui affectionne les broussailles, niche dans l'extrême Sud de l'Ontario. Le Viréo à gorge jaune (V. flavifrons) habite les forêts mixtes, depuis le Sud-Ouest du Québec jusque dans le Sud-Ouest de l'Ontario. Il niche aussi dans certaines régions du Sud-Est du Manitoba. Le Viréo à tête bleue (V. solitarius) se rencontre dans la FORÊT BORÉALE, partout sur le continent, au nord jusqu'à Fort Simpson, dans les Territoires du Nord-Ouest. Le Viréo aux yeux rouges (V. olivaceus), une espèce abondante, habite les forêts mixtes partout au Canada, jusqu'au 64e parallèle dans les Territoires du Nord-Ouest.

Le Viréo de Philadelphie (V. philadelphicus), dont le chant ressemble à celui du Viréo aux yeux rouges, fréquente les forêts décidues, depuis le Sud-Ouest de Terre-Neuve jusque dans le centre de la Colombie-Britannique. Le Viréo mélodieux (V. gilvus) préfère les forêts décidues, depuis le Sud-Ouest du Québec jusque sur la côte Ouest.

Nidification
Les viréos construisent un nid caractéristique qu'ils suspendent dans un arbre ou un buisson. Ils nichent de mai à juillet et leur couvée compte généralement de trois à cinq oeufs.


Liens externes