Troup, Malcolm

Troup, Malcolm. Pianiste, professeur (Toronto, 22 février 1930). Ph.D. musicologie (York, Angl.) 1968, LL.D. h.c. (Memorial) 1985. Il étudia au RCMT avec Norman Wilks et Alberto Guerrero et fit ses débuts à 17 ans avec un orchestre de la SRC à Toronto dans le Concerto en ré de Rubinstein.

Troup, Malcolm

Troup, Malcolm. Pianiste, professeur (Toronto, 22 février 1930). Ph.D. musicologie (York, Angl.) 1968, LL.D. h.c. (Memorial) 1985. Il étudia au RCMT avec Norman Wilks et Alberto Guerrero et fit ses débuts à 17 ans avec un orchestre de la SRC à Toronto dans le Concerto en ré de Rubinstein. Il poursuivit ses études avec Sidney Harrison à la GSM (1950-52) et Walter Gieseking en Allemagne (1954-56) et, en 1955, reçut la Harriet Cohen Commonwealth Medal. Il s'est produit fréquemment en concert ou dans des festivals au Canada, en Europe et en Amérique du Sud. Il a joué avec l'OS de Londres, l'Orchestre Hallé, l'OS de Berlin, l'Orchestre philharmonique de Bucarest et l'OS de la BBC. Au Canada, il s'est fait entendre avec l'Orchestre symphonique de la SRC et les orchestres symphoniques de Toronto, Winnipeg, Halifax et Victoria. Il effectua sa première tournée en Amérique du Sud en 1961, et fut nommé professeur honoraire de l'Université du Chili en 1967. Dir. mus. de la GSM de 1970 à 1975, il devint dir. du dépt de musique et pianiste résident à la City Université de Londres en 1975 puis titulaire d'une chaire à cette université en 1981. Il a siégé au jury du CAC en Europe et a été juge lors du premier Concours national de musique Eckhardt-Gramatté (1976) et du Concours national de la SRC 1978. Nommé à la présidence de l'Assn des professeurs de piano européens en 1978, il exerça d'abord la fonction de conseiller puis de collaborateur à la rédaction du Piano Journal. En 1979, il devint gouverneur du Music Therapy Charity Trust. Invité en 1988 à effectuer une tournée en Australie dans le cadre des célébrations biennales, il se produisit à Melbourne, Sydney et Canberra, et fit partie du jury lors du premier concours Chopin tenu sur ce continent, à Melbourne. À Londres, en 1990, il fut membre du jury ainsi que vice-prés. de la National Power World Piano Competiton. Sa thèse de doctorat s'intitulait « Messiaen and the modern mind ».