Thetford Mines

Thetford Mines, ville du Québec constituée en 1905; population de 16 174 (recensement de 2016), 16 440 (recensement de 2011). La ville de Thetford Mines est située sur la rivière Bécancour dans les Appalaches, à 107 km au sud de Québec. Elle est nommée d’après la ville de Thetford dans le Norfolk, en Angleterre. Au cours du 20e siècle, c’est l’un des plus grands centres d’exploitation et de production d’amiante au monde.



Peuplement

Avant la colonisation européenne, les Abénaquis habitent la région de Thetford Mines. Ils s’associent aux Français pour le commerce des fourrures et s’allient avec eux contre les Britanniques. En quelques décennies de contact avec les Européens, la guerre et l’exposition aux maladies déciment la population abénaquise de la région. La colonisation britannique et loyaliste de la région commence après la Conquête britannique de 1760.

En 1853, la province du Canada crée une réserve abénaquise près du village de Saint-Joseph-de-Coleraine, au sud de Thetford Mines. Cependant, les Abénaquis cèdent cette réserve en 1882 en raison de l’empiétement des colons sur leurs terres et s’installent dans d’autres collectivités abénaquises.

Découverte de l’amiante

La découverte du gisement d’amiante de Thetford Mines en 1876 est généralement attribuée à Joseph Fecteau, un résident de la région. Alors qu’il prend une pause de la coupe du foin pour cueillir des bleuets, Joseph Fecteau aperçoit un étrange rocher verdâtre. Il gratte le rocher de son ongle pour recueillir quelques fibres et les montre à Roger Ward, un commerçant de fourrures en visite. Ce dernier fait analyser les échantillons de fibres et confirme qu’il s’agit d’amiante, un minéral.

En 1877, il achète des droits de propriété et des droits miniers dans le village. Les sociétés minières commencent la production plus tard la même année. En 1879, l’arrivée du chemin de fer permet de transporter le minéral en plus grande quantité et plus rapidement à Lévis, au Québec. Le village est constitué sous le nom de Kingsville (d’après William King, un important propriétaire minier) en 1892. Il se développe rapidement à mesure que les mines attirent des gens d’autres régions. Kingsville est constitué en tant que ville et renommé Thetford Mines en 1905.

Grève de l’amiante de 1949

Le 14 février 1949, 5 000 mineurs d’amiante d’Asbestos et de Thetford Mines déclenchent une grève qui dure près de cinq mois. C’est l’un des conflits de travail les plus violents de l’histoire du Québec. L’Église catholique se range du côté des mineurs contre le gouvernement provincial et la société minière Johns-Manville. La grève de l’amiante marque un tournant dans l’histoire sociale du Québec, jetant les bases de la Révolution tranquille.

Développement

Des mines souterraines et à ciel ouvert sont exploitées dans la ville et des rues sont construites entre les mines et les résidus d’amiante. Pour agrandir les mines King et Beaver, le quartier Saint-Maurice est relocalisé en 1953, puis de nouveau entre 1970 et 1973. La deuxième relocalisation change également le cours de la rivière Bécancour. Nommée la « Capitale mondiale de l’amiante » et la « Cité de l’or blanc », Thetford Mines est le plus grand centre de production d’amiante en Occident au 20e siècle.

Dans les années 1980, les préoccupations croissantes à l’égard des effets néfastes pour la santé de l’amiante et la réglementation de plus en plus stricte sur l’exploitation de ce minéral entraînent une baisse de la demande. Celle-ci s’accompagne d’une diminution de la production et du nombre d’employés dans l’industrie. La dernière mine de la ville ferme ses portes en 2012. En 2018, le Canada interdit la vente et l’utilisation de l’amiante et de ses produits dérivés, à l’instar de nombreux pays. (Voir aussiSanté et sécurité dans les mines.)

Thetford Mines développe d’autres secteurs, notamment l’industrie de la fabrication (p. ex., équipement industriel, plastiques et structures en aluminium et en acier). La ville est également le centre administratif de la municipalité régionale de comté des Appalaches et abrite un musée minéralogique et minier remarquable.

Thetford Mines

Photo prise le 25 juillet 2010.


Liens externes