Stedman, Ernest Walter



Turnbull, Wallace
Wallace Turnbull a inventé l'hélice \u00e0 pas variable, un progr\u00e8s important pour l'aviation (oeuvre d'Irma Coucill).

Stedman, Ernest Walter

 Ernest Walter Stedman, ingénieur en aéronautique (Malling, Angl., 21 juill. 1888  -- Ottawa, 27 mars 1957). Ingénieur de formation, Stedman termine son service pendant la Première Guerre mondiale comme lieutenant-colonel dans la Royal Air Force. Il se joint ensuite à l'avionneur Handley-Page et arrive en Amérique du Nord avec l'entrée (sans succès) de son entreprise dans la course de 1919 pour le vol au-dessus de l'Atlantique (gagnée par J.N.W. Alcock et A.W. Brown). Il aime le Canada et y immigre en 1920, pensant se lancer dans la fabrication de pièces détachées d'aéronefs. Il devient cependant directeur de la division technique du Canadian Air Board, qu'on vient alors tout juste de former. À partir du 30 octobre 1920, il est donc ingénieur en aéronautique en chef pour le gouvernement, et ce, sous divers titres, jusqu'à ce qu'il prenne sa retraite en 1946 comme vice-maréchal de l'air et directeur général de la recherche aérienne de l'Aviation royale canadienne (ARC). Chaque domaine lié à l'aviation au Canada se retrouve dans son travail : l'hélice W.R. TURNBULL, les recherches de J.H. PARKIN à l'U. de Toronto et au CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES, le vol du dirigeable R-100 vers le Canada en 1930, le travail pratique effectué en matière de vol hivernal (par exemple, départ avec moteurs froids et atterrissage sur la neige), la fondation des LIGNES AÉRIENNES TRANS-CANADA, l'achat et la construction d'aéronefs pour la Deuxième Guerre mondiale et, enfin, la conception de réacteurs en 1944. Après avoir pris sa retraite, il est le témoin canadien lors de l'essai en 1946 de la bombe atomique à Bikini et fonde la faculté de génie de Carleton. Son livre From Boxkite to Jet: the Memoirs of an Aeronautical Engineer est publié à titre posthume en 1963.