St. Stephen

St. Stephen, ville du Nouveau-Brunswick constituée en 1973; population 4415 (recensement de 2016), 4817 (recensement de 2011). St. Stephen est située en bordure de la rivière Sainte-Croix, dans le sud-ouest du Nouveau-Brunswick. D’abord incorporée en tant que municipalité en 1871, St. Stephen fusionne avec la localité voisine de Milltown (constituée en 1878) en 1973 pour devenir la ville de St. Stephen-Milltown. Depuis 1975, elle porte le nom de St. Stephen.



Colonisation

St. Stephen est établi sur le territoire traditionnel des Passamaquoddy. Vers 1780, l’endroit est occupé par un petit groupe de colons entrepreneurs à la recherche de bois en vue de l’exploitation d’une scierie. En 1784, ils sont rejoints par des membres de la Port Matoon Association, dont la majorité est composée de soldats démobilisés de la Révolution américaine. D’abord appelée Morristown, du nom de l’arpenteur en chef de la Nouvelle-Écosse, la ville est bientôt rebaptisée St. Stephen. En plus d’honorer Saint Stephen lui-même, le nouveau nom rend également hommage à l’arpenteur de la paroisse du même nom, Stephen Pendleton.

Développement et économie

St. Stephen est un centre d’expédition et de construction navale prospère dans la baie de Fundy pendant presque tout le 19e siècle. Le développement industriel qui survient lors de la seconde moitié de ce siècle permet l’implantation d’une filature de coton dans la localité voisine de Milltown, d’une savonnerie et d’une manufacture de haches, et de la compagnie Ganong Bros Ltd. Fondée en 1873, Ganong Bros Ltd. est la plus ancienne entreprise de chocolat indépendante du Canada. La société demeure l’un des principaux employeurs de la ville à ce jour.

St. Stephen est également le centre d’approvisionnement au détail et de services du comté de Charlotte.

Vie culturelle

St. Stephen abrite un Musée du chocolat et accueille chaque année, au mois d’août, le Festival du Chocolat. Le festival international Homecoming célèbre les liens étroits entre St. Stephen et Calais, ville située de l’autre côté de la rivière Sainte-Croix, dans le Maine.