Smith House

L'architecte Arthur ERICKSON a conçu la maison pour les artistes Gordon et Marion Smith. Elle résume bien une période de l'architecture moderniste de la côte Ouest, qui expérimente avec des plans ouverts et l'interpénétration visuelle et physique de l'intérieur et de l'extérieur.

Arthur Erikson
Erickson s'est acquis une grande renommée grâce à sa capacité de créer des endroits grandioses avec des moyens simples en apparence (photo de V. Tony Hauser/avec la permission d'Arthur Erickson Architects).
Smith House

Smith House

La Smith House, conçue par les architectes Erickson et Massey et construite en 1965, est une remarquable résidence privée qui comprend un studio d'artiste et qui occupe un terrain boisé de West Vancouver. En 2007, l'Institut royal d'architecture du Canada lui remet le Prix du XXe siècle; ce prix reconnaît l'excellence durable de bâtiments qui font leur marque. La maison est composée de poutres de bois et de vastes panneaux de verre dans un ensemble de tubes rectangulaires à poteaux et à poutres qui forme une spirale vers le haut autour d'une cour centrale.

L'architecte Arthur ERICKSON a conçu la maison pour les artistes Gordon et Marion Smith. Elle résume bien une période de l'architecture moderniste de la côte Ouest, qui expérimente avec des plans ouverts et l'interpénétration visuelle et physique de l'intérieur et de l'extérieur. Erickson a placé la maison entre de grosses roches pour préserver la vue lointaine sur la mer et il a créé des pièces et des terrasses extérieures qui prolongent la surface habitable jusque dans la forêt avoisinante. Il a également créé une « promenade architecturale », ce terme suggérant que les visiteurs découvrent différentes vues et différentes pièces, une cour, un pont, une salle à manger et une terrasse en se déplaçant dans la maison. La lumière naturelle est soigneusement utilisée pour créer un contraste entre le studio opaque de deux étages éclairé par un puits de lumière et le « pont » de la salle de séjour en verre et bois d'œuvre sur un étage.

Arthur Erickson et les Smiths ont participé activement à la scène artistique résolument moderniste du Vancouver de l'après-guerre, aux côtés d'artistes célèbres tels que Jack SHADBOLT et B.C. BINNING. Mais la Smith House rompt avec les principes modernistes. Alors que les règles appellent à ce que les éléments de la structure soient de dimensions relatives au poids qu'ils supportent, Erickson a utilisé des poutres et des poteaux de même épaisseur. De plus, Erickson a été grandement influencé par son voyage au Japon en 1961, et il s'est inspiré des matériaux et de la qualité de construction des pavillons de thé traditionnels du Japon.

Dans son ensemble, la maison met l'accent sur les effets picturaux poétiques plutôt que sur l'efficacité fonctionnelle, démontrant ainsi la relation de l'architecture canadienne à la culture mondiale, deux idées qui distinguent aussi les autres conceptions importantes de Erickson, dont la chancellerie de Washington et le MUSÉE D'ANTHROPOLOGIE.