Ernest John Smith

Ernest John Smith, architecte (né le 17 décembre 1919 à Winnipeg au Manitoba; décédé le 22 octobre 2004 à The Pas au Manitoba).

Ernest John Smith, architecte (né le 17 décembre 1919 à Winnipeg au Manitoba; décédé le 22 octobre 2004 à The Pas au Manitoba). Ernest J. Smith étudie l’architecture à l’Université du Manitoba, où il reçoit la médaille d’or de l’Institut royal d’architecture du Canada, ainsi qu’au Massachusetts Institute of Technology (MIT). En 1947, il fonde, avec Dennis H. Carter et Walter L. Katelnikoff, le cabinet d’architecture Smith Carter Katelnikoff. L’entreprise adopte successivement un certain nombre de noms et connaît plusieurs changements d’associés, accueillant notamment James E. Searle et John C. Parkin; toutefois, c’est sous le nom de Smith Carter Partners et, ultérieurement, Smith Carter Architects and Engineers qu’elle se fait connaître. Ernest Smith en est le directeur général associé de 1947 à sa retraite en 1985.

Le cabinet intervient, entre autres, sur des projets importants, publics et privés, au Manitoba et dans les Prairies, puis à l’étranger. De nombreux projets dirigés par Ernest Smith ont modifié le caractère de Winnipeg, notamment : Winnipeg Square; le passage souterrain à l’intersection de l’avenue Portage et de la rue Main; l’édifice Woodsworth sur Broadway, en 1973; l’immeuble de la Great West Life Assurance Company, en 1983; et le bâtiment d’Air Canada, en 1985. L’entreprise conçoit également la place d’Accueil pour l’Expo 67 à Montréal, ainsi que la chancellerie canadienne de Varsovie et l’édifice de l’ambassade du Canada à Moscou. En 2014, Smith Carter fusionne avec un certain nombre d’autres cabinets d’architecture pour former Architecture49.

Ernest Smith a occupé de nombreux postes durant sa carrière. Il a notamment été président de la Manitoba Association of Architects de 1956 à 1961, président du National Joint Committee on Construction Materials de 1963 à 1965, doyen du Collège des Fellows de l’Institut royal d’architecture du Canada de 1972 à 1975, et, en 1979, chancelier de l’Institut royal d’architecture du Canada.