Sites paléoindiens de Debert et de Belmont

Quelque 4 500 artéfacts ont été trouvés à Debert. Parmi eux, figurent des pointes de lance cannelées d'un type spécial ressemblant à celles de la tradition des chasseurs de gros gibier de CLOVIS, dans l'Ouest de l'Amérique du Nord.

Debert, artefact
Artefact du site Debert, en Nouvelle-\u00c9cosse. Parmi les nombreux outillages lithiques trouvés figurent des pointes de lances cannelées et lancéolées typiques aux chasseurs de gros gibier de Clovis (avec la permission du Musée canadien des civilisations).

Sites paléoindiens de Debert et de Belmont

Le site archéologique de Debert a été découvert près de la ville du même nom dans le centre-Nord de la NOUVELLE-ÉCOSSE en 1948 et on y a fait des fouilles entre 1962 et 1964. Debert est le plus ancien et le meilleur site PALÉOINDIEN découvert dans le Canada atlantique à ce jour. Il date environ de 11 000 ans.

Quelque 4 500 artéfacts ont été trouvés à Debert. Parmi eux, figurent des pointes de lance cannelées d'un type spécial ressemblant à celles de la tradition des chasseurs de gros gibier de CLOVIS, dans l'Ouest de l'Amérique du Nord. Des assemblages similaires, découverts également sur d'autres sites de l'Est des États-Unis, laissent croire laissent croire qu'il y a eu une expansion rapide de peuplades dans la région des Maritimes après la dernière GLACIATION.

Beaucoup d'outils de pierre trouvés à Debert servaient à la chasse et au dépeçage d'animaux. Même si aucun ossement n'a été recouvré, on croît que le site servait de campement de chasse dont la position stratégique était idéale pour intercepter les troupeaux de caribous, alors très abondants dans cette région. L'étude des données paléoécologiques (par exemple, les fossiles) révèle qu'à cette époque, la région était caractérisée par un environnement composé de forêt et de toundra.

En 1989, deux autres camps paléoindiens, connus sous Belmont I et Belmont II, ont été découverts dans les limites d'un kilomètre de Debert. Les archéologues ont découvert 700 artéfacts de pierre qui étaient quasiment identiques aux outils découverts à Debert, ce qui indique que les sites étaient occupés au cours de la même période.

L'importance de Debert dans l'histoire du Canada a été reconnue en 1972, année au cours de laquelle le site a été déclaré LIEU HISTORIQUE national. En 1992, l'endroit désigné a été agrandi pour inclure les sites paléoindiens de Belmont. Les sites de Debert et de Belmont ont également été désignés à titre d'« endroit particulier » en vertu du Special Places Protection Act de la Nouvelle-Écosse.

Voir aussi ARCHÉOLOGIE, PRÉHISTOIRE.


En savoir plus