Saskatchewan Research Council

Après une tentative infructueuse en 1930 pour former un conseil de recherche, le gouvernement de la Saskatchewan fonde le Saskatchewan Research Council en 1947. Le conseil sert surtout d'organisme distributeur de subventions et de bourses aux chercheurs universitaires jusqu'en 1954.

Saskatchewan Research Council

Après une tentative infructueuse en 1930 pour former un conseil de recherche, le gouvernement de la Saskatchewan fonde le Saskatchewan Research Council en 1947. Le conseil sert surtout d'organisme distributeur de subventions et de bourses aux chercheurs universitaires jusqu'en 1954. Son mandat s'étend ensuite pour inclure la recherche indépendante en sciences naturelles et en sciences administratives en vue d'une amélioration de l'économie provinciale. Il ouvre ses propres laboratoires en 1958 et les agrandit en 1963.

Il développe une expertise spéciale dans un bon nombre de domaines, dont les stéréoducs, la formation du minerai d'uranium, la gestion de la qualité de l'eau et de l'EAU SOUTERRAINE, les sciences de l'atmosphère, la conception des bâtiments et de produits, de même que divers aspects de l'agriculture (voir AGRICULTURE ET ALIMENTATION). Les membres du conseil d'administration, nommés par le lieutenant-gouverneur en conseil, proviennent du gouvernement, de l'industrie et des universités.

Les bureaux du conseil sont situés à l'Innovation Place, à Saskatoon, à l'exception du Petroleum Division Laboratory, à Regina, qui se spécialise dans l'exploitation des ressources provenant du pétrole lourd de la province. Un effectif de plus de 270 employés, répartis en trois groupes, sont placés sous la direction d'un vice-président de groupe. Soixante-dix pour cent du financement du conseil provient de l'industrie privée et de contrats provinciaux et fédéraux; la majeure partie du reste provient de subventions provinciales. En plus de mener et de financer des recherches, le conseil fournit gratuitement des conseils techniques aux petites entreprises, informe le public sur des questions relatives à la POLITIQUE SCIENTIFIQUE et conseille le gouvernement.