Sainte-Adèle

Vers le milieu des années 1840, à mesure que les conditions des seigneuries se dégradent, des paysans s'établissent dans la région appelée alors les Cantons-du-Nord et plus tard, Les Pays-d'en-Haut.

Sainte-Ad\u00e8le

Sainte-Adèle

Sainte-Adèle, ville du Qc; pop. 10 634 (recens. 2006), 9215 (recens. 2001); const. en 1965. Sainte-Adèle est située dans la région des Laurentides, à environ 60 km au nord de MONTRÉAL. Le parc provincial des Laurentides et le parc de récréation du MONT TREMBLANT se trouvent au nord. En 1997, Sainte-Adèle fusionne le village de Mont-Rolland (pop. 2882, c. 1996).

Vers le milieu des années 1840, à mesure que les conditions des seigneuries se dégradent, des paysans s'établissent dans la région appelée alors les Cantons-du-Nord et plus tard, Les Pays-d'en-Haut. L'arrivée du chemin de fer à la fin du siècle encourage la colonisation et la naissance de l'industrie touristique dans la région. Sainte-Adèle, comme plusieurs municipalités des environs, se met à croître et devient un centre de villégiature bien connu. Sa population double durant les fins de semaines et les vacances.

Le musée Village de Séraphin fait revivre les premiers temps de la colonie. Sainte-Adèle a vu naître Claude-Henri GRIGNON, auteur du ROMAN Un homme et son péché.