Piercey, Sheila

Sheila (Kathleen) Piercey. Soprano (Halifax, 18 novembre 1933). Prise en main par sa mère, elle fit ses débuts à l'âge de cinq ans. Élève de Leonard Mayoh (1953-56), elle entrepris ses débuts à l'opéra en jouant la Mère dans Amahl et les visiteurs de la nuit en 1954.
Sheila (Kathleen) Piercey. Soprano (Halifax, 18 novembre 1933). Prise en main par sa mère, elle fit ses débuts à l'âge de cinq ans. Élève de Leonard Mayoh (1953-56), elle entrepris ses débuts à l'opéra en jouant la Mère dans Amahl et les visiteurs de la nuit en 1954.


Piercey, Sheila

Sheila (Kathleen) Piercey. Soprano (Halifax, 18 novembre 1933). Prise en main par sa mère, elle fit ses débuts à l'âge de cinq ans. Élève de Leonard Mayoh (1953-56), elle entrepris ses débuts à l'opéra en jouant la Mère dans Amahl et les visiteurs de la nuit en 1954. Elle était chanteuse reconnue à la scène, à la radio, à la télévision et au concert à Halifax lorsqu'elle s'établit à Toronto en 1956. Boursière des écoles d'opéra du RCMT et de l'Université de Toronto, elle poursuivit ses études vocales avec Ernesto Vinci (1957-59), chanta avec le Royal Cons. Opera (University of Toronto Opera Division) de 1957 à 1959 et le CBC Opera en 1957-58, dans des oeuvres comme Le Rossignol de Stravinsky (rôle principal, 1957), Jenufa de Janáček (Jano, 1957) et Peter Grimes (Niece, 1959). Elle fit ses débuts à la COC (1957) dans le rôle de la Fée de la rosée dans Hansel and Gretel. Ses 22 rôles à la COC (1957-71) furent notamment Mimi dans La Bohème, Zerlina dans Don Giovanni, Rose et l'une des « Voix dans la fosse » lors de la création de The Luck of Ginger Coffey de Pannell, et Rosina dans Le Barbier de Séville. De 1958 à 1971, elle chanta également dans 16 tournées de la COC, n'étant absente que d'une seule tournée pendant toutes ces années, et dans des productions de Prologue dont Old Maid and the Thief de Menotti (Laetitia, 1968) et Secret of Susanna de Wolf-Ferrari (Susanna, 1969). Elle a tenu le rôle de la Première jeune fille lors de la création à la scène de Night Blooming Cereus de John Beckwith (1960) et elle a aussi chanté dans des opéras à l'ÉBA Banff (CA Banff), au Festival de Stratford, au Rainbow Stage et au Festival de Charlottetown. Après avoir chanté le rôle de Jeannie dans la production en concert de l'opéra folklorique The Broken Ring (1956) de Trevor Jones pour le Festival des arts de la Nouvelle-Écosse, Piercey se produisit dans plus d'une douzaine de comédies musicales et d'opérettes dont The Boyfriend, Most Happy Fella et Carousel. Les rôles comiques ou de soubrette convenaient admirablement à sa vivacité naturelle et à sa voix riche, souple et limpide. Après son retour à Halifax en 1971, elle mit l'accent sur les exécutions d'oratorios et de récitals ainsi que sur celles en concert de Cavalleria rusticana de Mascagni (1986) et Orphée et Eurydice de Gluck (1988). Piercey enseigna le chant à l'Université de Dalhousie (1977-82) et apporta sa collaboration au sein du dépt d'opéra de l'établissement. En 1991, elle enseignait et se produisait toujours à Halifax, en plus de participer à des annonces publicitaires à la radio et à la télévision.


//