Parsons, Robert John

Robert John Parsons, journaliste et homme politique (Harbour Grace, T.-N., v. 1802 -- St. John's, 20 juin 1883). En 1833, avec William Carson et d'autres libéraux de Terre-Neuve, il fonde l'hebdomadaire Newfoundland Patriot et en devient le propriétaire et le rédacteur en chef en 1840.

Parsons, Robert John

Robert John Parsons, journaliste et homme politique (Harbour Grace, T.-N., v. 1802 -- St. John's, 20 juin 1883). En 1833, avec William Carson et d'autres libéraux de Terre-Neuve, il fonde l'hebdomadaire Newfoundland Patriot et en devient le propriétaire et le rédacteur en chef en 1840. Défenseur éloquent et parfois injurieux de la cause libérale, il écrit une critique satirique du juge en chef Henry BOULTON (1835), qui le condamne à la prison pour outrage au tribunal, un épisode qui lui vaut l'estime du milieu libéral. Il est élu à l'Assemblée en 1843 et y siège presque continuellement jusqu'en 1878. Homme d'une grande influence, il défend avec force le GOUVERNEMENT RESPONSABLE dans les années 1850 et, en 1869, il est l'un des chefs de la campagne anti-Confédération.