Parkin, John Hamilton

John Hamilton Parkin, ingénieur en aéronautique (Toronto, 27 sept. 1891 -- Ottawa, 14 nov. 1981). Une fois diplômé en génie de l'U.

Parkin, John Hamilton

John Hamilton Parkin, ingénieur en aéronautique (Toronto, 27 sept. 1891 -- Ottawa, 14 nov. 1981). Une fois diplômé en génie de l'U. de Toronto, Parkin se joint au corps professoral de sa faculté et travaille durant la Première Guerre mondiale à la production d'explosifs et en aviation sous la direction de T.R. Loudon. En 1917, il construit une soufflerie à l'U. de Toronto, où l'on testera des modèles d'hydravions Vickers, le premier aéronef commercial conçu au Canada et construit à Montréal dans les années 20. Parkin se joint au personnel du CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES DU CANADA (CNRC) en 1929 et est directeur du génie mécanique de 1936 à 1957. La Crise des années 30 étouffe littéralement l'industrie aéronautique canadienne, mais Parkin écrit durant cette période un article qui fait école sur les avions de ligne transatlantiques. Durant la Deuxième Guerre mondiale, l'équipe de Parkin au CNRC fournit un soutien technique aux nouvelles sociétés de la Couronne qui construisent des aéronefs et des moteurs britanniques. Elle se lance également, en 1944, dans la conception de réacteurs et elle perfectionne le système empêchant la formation de glace sur les hélices des aéronefs, système qui est adopté dans le monde entier en 1945. Leur travail est complètement réorganisé après la guerre afin d'appuyer la conception et la production d'aéronefs des sociétés d'aviation AVRO et DE HAVILLAND. Parkin jette aussi les fondations du Musée national de l'aéronautique (maintenant le Musée national de l'aviation) et écrit abondamment sur les débuts de l'aviation canadienne, notamment sur Bell et Baldwin (1964).