Our Lady Peace

Le groupe rock Our Lady Peace est créé en 1992 à Toronto par Raine Maida (voix) et Mike Turner (guitare). Le nom du groupe s'inspire d'un poème écrit en 1943 par l'Américain Mark Van Doren.

Our Lady Peace

Le groupe rock Our Lady Peace est créé en 1992 à Toronto par Raine Maida (voix) et Mike Turner (guitare). Le nom du groupe s'inspire d'un poème écrit en 1943 par l'Américain Mark Van Doren. Alors qu'il ne lui manque que deux crédits pour obtenir son diplôme en criminologie de l'Université de Toronto, Maida choisit plutôt de se consacrer totalement à son groupe, auquel se joignent Chris Eacrett (guitare basse) et Jeremy Taggart (batterie) en 1993. Duncan Coutts (guitare basse et violoncelle) remplace Eacrett en 1995.

Le premier album du quatuor, Naveed, paraît au printemps 1994 sous l'étiquette Sony Music Canada. Produit à Toronto par Arnold Lanni (autrefois membre des groupes Alias et Frozen Ghost), l'album se caractérise par le son rock animé des guitares et par les voix passionnées des chanteurs. Le groupe trouve la faveur des critiques, qui le comparent à Pearl Jam et à d'autres groupes rock de Seattle. La formation effectue une grande tournée en Amérique du Nord, accompagnant des têtes d'affiche telles que Van Halen, Bush X, Elastica ainsi que Jimmy Page et Robert Plant, anciens membres du groupe Led Zeppelin. La chanson « Starseed », inspirée du livre de Ken Carey sur la communication psychique, intitulé The Starseed Connection, se hisse, en 1995, au palmarès des dix plus grands succès américains dans les stations de radio diffusant de la musique rock moderne. L'album Naveed se vend dans le monde entier à un demi-million d'exemplaires.

L'album Clumsy (1997) contient « Superman's Dead », « Clumsy » et « Automatic Flowers », immenses succès qui ont beaucoup tourné dans les stations de radio rock. OLP, comme on nomme couramment le groupe, participe au festival national Edgefest '97 et effectue sa propre tournée, connue sous le nom de Summersault en 1998. Après avoir vendu plus de deux millions d'exemplaires de Clumsy en Amérique du Nord, OLP lance son troisième album, Happiness... Is Not A Fish You Can Catch, en 1999, suivi en 2000 par l'album Spiritual Machines, tournant autour de la science-fiction. Dès sa sortie, Gravity (2002), produit par Bob Rock, figure parmi les dix plus grands succès américains, mais il marque aussi le départ d'un des membres fondateurs, Turner, qui est remplacé par un guitariste de Detroit, Steve Mazur.

Un album est lancé en direct en 2003. Le groupe se retire au Plantation Studio de Bob Rock à Hawaii pour des sessions d'écriture et d'enregistrement. Il consacre les deux années suivantes à produire Healthy In Paranoid Times qui, dès son lancement en septembre 2005, se classe deuxième au palmarès canadien. Maida coproduit le deuxième album d'Avril LAVIGNE, Under My Skin (2004), et deux des nombreuses chansons écrites en collaboration avec sa femme Chantal Kreviazuk se retrouvent sur Breakaway de Kelly Clarkson (2004), album qui connaît également un grand succès. L'album le plus populaire d'OLP, A Decade, sort juste à temps pour la saison des fêtes de 2006 et comprend deux chansons inédites : « Kiss on the Mouth » et « Better Than Here ». Burn Burn Burn a paru en 2009, suivi la même année par une seconde compilation, The Very Best of Our Lady Peace. Le 8e enregistrement studio du groupe, Curve, a été lancé en 2012.

Maida travaille beaucoup pour la division canadienne de War Child, un organisme mondial de secours aux enfants. Il se rend dans les rues de Toronto en 2007 pour amasser des fonds au profit du School Rehabilitation and Revitalization Project, un projet de War Child Canada en République démocratique du Congo. Son premier album solo, The Hunter's Lullaby (2007), est un enregistrement acoustique qui ne rappelle pas vraiment le rock d'OLP..