O'Donoghue, Daniel John



O
Daniel O'Donoghue est élu \u00e0 l'Assemblée législative de l'Ontario en 1874 comme travailleur indépendant (avec la permission des Biblioth\u00e8que et Archives Canada).

O'Donoghue, Daniel John

 Daniel John O'Donoghue, typographe, dirigeant syndical, politicien (Lakes of Killarney, Irl., 1844 -- Toronto, 16 janv. 1907). Le futur « père du mouvement ouvrier canadien » commence son apprentissage de typographe à Ottawa à l'âge de 13 ans. Il participe à l'organisation du Syndicat des typographes d'Ottawa en 1867, donne de la visibilité au Conseil des syndicats d'Ottawa et est élu vice-président du Canadian Labor Union en 1873. En 1874, il remporte un siège à l'Assemblée législative de l'Ontario à titre de député indépendant, mais il se rapproche de plus en plus du gouvernement libéral d'Oliver MOWAT. Comme président du comité législatif du Conseil du travail et des métiers de Toronto, il se retrouve au coeur de la politique ouvrière dans les années 1880. Il se joint aux CHEVALIERS DU TRAVAIL en octobre 1882 et ne tarde pas à émerger comme le principal représentant canadien dans leurs délicates négociations avec les évêques catholiques canadiens-français qui avaient condamné cet ordre en le qualifiant de « société secrète ». Tout en restant fidèle à sa classe et à ses besoins, il demeure un partisan libéral. Nommé commis au bureau ontarien de l'industrie en 1885, il est le premier fonctionnaire fédéral en charge des justes salaires du Canada (1900-1907). Son fils, John, allait devenir le premier grand avocat canadien spécialisé dans le droit du travail.