Muskellunge

Le maskinongé (Esox masquinongy) est un gros prédateur d'eau douce à rayons mous qu'on trouve à l'état sauvage uniquement dans l'Est de l'Amérique du Nord. Il préfère les eaux fraîches, bien oxygénées et envahies par la végétation. Au Canada, on le trouve du Québec jusque dans l'Est du Manitoba.

Muskellunge

Le maskinongé (Esox masquinongy) est un gros prédateur d'eau douce à rayons mous qu'on trouve à l'état sauvage uniquement dans l'Est de l'Amérique du Nord. Il préfère les eaux fraîches, bien oxygénées et envahies par la végétation. Au Canada, on le trouve du Québec jusque dans l'Est du Manitoba.

Description

Le maskinongé est le plus gros poisson de la famille du BROCHET (Esocidae); son corps est de forme ovale, son museau, en bec de canard. Quant à sa bouche, elle est dotée de puissantes dents. Les nageoires dorsale, anale et caudale sont rapprochées. On reconnaît cette espèce à ses taches foncées sur fond pâle, à ses 6 à 10 pores sous la mâchoire inférieure et à l'absence d'écailles sur la partie inférieure de ses joues et de ses opercules. Bien que certains poissons puissent mesurer plus de 1,8 m et peser jusqu'à 45 kg, le poisson moyen est beaucoup plus petit, mesurant entre 70 cm et 120 cm et pesant entre 3 kg et 16 kg.

Popularité

Le maskinongé est un des poissons canadiens les plus appréciés des pêcheurs à la ligne, qui l'admirent pour ses acrobaties et son caractère combatif. Certains tentent même d'établir un nouveau record avec une prise excédant les 32 kg.


En savoir plus

Liens externes