Musica Antica e Nuova

Musica Antica e Nuova. Société fondée à Montréal en 1951 par Célia Bizony dans le but d'organiser, comme son nom l'indique, des concerts de musique ancienne et nouvelle.

Musica Antica e Nuova

Musica Antica e Nuova. Société fondée à Montréal en 1951 par Célia Bizony dans le but d'organiser, comme son nom l'indique, des concerts de musique ancienne et nouvelle. Probablement pour la première fois au Canada, la musique ancienne, sujet de recherches particulières, fut exécutée dans un style soucieux de la plus grande authenticité. Durant ses cinq années d'existence, la société s'assura le concours d'interprètes tels que Bernard Diamant, Mario Duschenes, Maureen Forrester, Mildred Goodman, Jean-Paul Jeannotte, Otto et Walter Joachim, John Newmark, Jan Simons et Jon Vickers. Des récitals le dimanche et des concerts quatre ou cinq fois par année furent présentés à l'auditorium du YWCA, au Victoria Hall et dans d'autres salles. Cinq concerts de musique de chambre présentés lors des Festivals de Montréal (1953, 1954) comprenaient des oeuvres peu connues de Telemann à Alban Berg. La société cessa d'exister en 1955 lorsque Bizony retourna en Angleterre. Avec le concours de certains interprètes précités, la société grava un micr. en 1954 comprenant, entre autres, Églogues de Jean Papineau-Couture (Hallmark RS-6).