Les Rhapsodes

Les Rhapsodes. Chœur mixte non professionnel fondé (1962) à Québec par Pierre Fréchette sous le nom de l'Écho. Le nom actuel est adopté en 1964 et l'ensemble reçoit une charte provinciale en 1970.

Les Rhapsodes

Les Rhapsodes. Chœur mixte non professionnel fondé (1962) à Québec par Pierre Fréchette sous le nom de l'Écho. Le nom actuel est adopté en 1964 et l'ensemble reçoit une charte provinciale en 1970. Le chœur regroupe d'abord 15 chanteurs, puis 30 en 1965; depuis 1980, ses effectifs se maintiennent à une cinquantaine d'exécutants jusqu'à la fin des années 1980, période au cours de laquelle ses effectifs atteignent 80 exécutants. Le premier concert est présenté en août 1963 au parc Victoria de Québec.

À compter de 1964, le chœur enregistre plusieurs programmes pour la série « A Cappella » à la radio de la SRC. De plus, il chante à l'Expo 67 et fait une tournée au Québec cette année-là. Il remporte le premier prix (1970-1975) aux Concours de musique du Canada et participe à l'événement Choirs in Contact de la Fédération chorale de l'Ontario (1976) à Hamilton. Pendant les années 1980, le chœur fonde sa propre maison d'édition. En 1988-1989, Les Rhapsodes commencent à offrir une saison régulière composée de trois programmes présentés à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, au Théâtre Périscope et à l'Institut canadien. De nombreux artistes du Québec participent à ces concerts : les sopranos Hélène Fortin, Lyne Fortin, Hélène Lacasse et Adrienne Savoie, la mezzo-soprano Renée Lapointe, les ténors René Boutet et Richard Duguay, le baryton Jean-François Lapointe, les basses Michel Cervant et Mario Tremblay, les organistes Louise Fortin-Bouchard, Sylvain Doyon et Richard Paré et également l'Ensemble Nouvelle-France et l'Ensemble Luthissimo. En 1990, le chœur exécute Carmina Burana de Carl Off avec l'Orchestre des jeunes du Québec, sous la direction d'Alfredo Silipigni.

Au début, le répertoire est surtout constitué de mélodies populaires, de chansons de folklore et de chants religieux, mais il est élargi considérablement sous l'impulsion de Louis Lavigueur, directeur musical de 1971 à 1978. Il ajoute des œuvres allant de la Renaissance à l'époque contemporaine et des créations d'oeuvres canadiennes telles que Invocation (1975) de Gilles Ouellet et Fanaison (1976) d'André Picard. Le répertoire des Rhapsodes inclut également l'art lyrique : en 1984, il présente Orfeo ed Euridice de Gluck sous la direction de Bertrand Guay, production qui est reprise en 1987.

Lavigueur, qui succède à Fréchette (1962-1970) et Michel Keable (1970-1971), est remplacé par Fred Mooney (organiste, né à Guelph, Ont., le mars 1948) en 1978, Gisèle Pettigrew (1978-1987) et André Chiasson (1987-2000).

Chiasson se révèle un chef d'orchestre efficace et stable pour l'ensemble. Bien qu'il n'apporte pas de changements fondamentaux, comme l'a fait Lavigueur, pendant son mandat, le nombre de chanteurs passe à 30, le chœur enregistre son album le plus connu, Noël, Christmas, Weihnachten, sous l'étiquette Analekta en 1994 et reçoit le Prix d'excellence des arts et de la culture en janvier 2000. Les quelques derniers concerts sous la direction de Chiasson, notamment le Requiem de Mozart, le Messie de Haendel et la Symphonie des psaumes de Stravinsky, œuvres interprétées avec l'Ensemble vent et percussion de Québec, remportent beaucoup de succès tant auprès du public que de la critique.

En septembre 2000, David Rompré, chef d'orchestre du chœur de l'Orchestre symphonique de Québec, prend le relais. Rompré rehausse le profil du chœur qui s'exécute trois fois par année, principalement à l'église St-Dominique ou à la Chapelle historique du Bon-Pasteur. Notons parmi les dernières représentations notables du chœur le Concert de Noël avec le chanteur populaire Rock Voisine en décembre 2000 et les créations de deux œuvres de Marc Gagné (sa fable de Noël Le Père Noël, la Sorcière et l'Enfant en 2002 qui a été diffusée plus tard à Radio-Canada, et son opéra Héloïse et Abélard en 2006). Les Rhapsodes effectuent également des versions de concert de Carmen en 2002 et de Dido and Aeneas en 2004.

Discographie

Premier prix des Festivals de musique du Québec : Les Rhapsodes; Pierre Fréchette chef d'orchestre; 1970; MS-8767/-8768.

Chantons tous Noël : Les Rhapsodes; Louis Lavigueur chef d'orchestre; 1977; RHP 1501.

Entre le bœuf et l'âne gris : Les Rhapsodes; Gisèle Pettigrew chef d'orchestre; 1981; RHP 1902.

L'était une frigate : Les Rhapsodes; Gisèle Pettigrew chef d'orchestre; 1984; Siscom SC-11322.

Noël, Christmas, Weihnachten : Les Rhapsodes; André Chiasson chef d'orchestre; 1994; Analekta AN 2 9340.

Les grands airs de Noël - Christmas' Greatest Songs : Les Rhapsodes; André Chiasson chef d'orchestre, et autres; 2001; Analekta AN 9125-6.

Chœurs en fêtes, les chorales du Québec interprètent les grands airs de Noël : Les Rhapsodes; David Rompré chef d'orchestre; 2003; Disques Doubles DOCD-30058.

Bibliographie

Suzanne LA ROCHELLE, « Les Rhapsodes », À l'Écoute (mars 1983).

« Les Rhapsodes de Québec : L'énergie de durer », Chanter, vol. XX, no 2 (déc. 1993).


Lecture supplémentaire

  • La Rochelle, Suzanne. "Les Rhapsodes," À L'Écoute, mars 1983

    "Les Rhapsodes de Québec: L'énergie de durer." Chanter, vol 20, no. 2, Dec 1993