Lebel, Robert

Robert Lebel, administrateur (Québec, 21 septembre 1905 - Québec, 20 septembre 1999). Durant sa jeunesse, Robert Lebel occupe le poste de gardien de but dans des formations junior à Québec. Par la suite, il se consacre à l'arbitrage, poste souvent négligé dans le sport.

Lebel, Robert

Robert Lebel, administrateur (Québec, 21 septembre 1905 - Québec, 20 septembre 1999). Durant sa jeunesse, Robert Lebel occupe le poste de gardien de but dans des formations junior à Québec. Par la suite, il se consacre à l'arbitrage, poste souvent négligé dans le sport. Pour assurer sa subsistance, il travaille à titre de comptable-casier à la succursale de la Banque de Montréal au Château Frontenac.

Vers la fin de la Deuxième Guerre mondiale, il fonde une ligue senior de HOCKEY pour les aviateurs canadiens basés à Lachine (Qc). Les premiers pas de ce passionné de notre sport national le mèneront à jouer un rôle d'administrateur sur différentes scènes.

Au cours de la saison 1945-1946 et de 1951 à 1955, Robert Lebel sera président de la Quebec Amateur Hockey Association (Q.A.H.A.). Reconnu pour sa verve et son franc-parler en toute occasion, Robert Lebel fera une incursion en politique municipale à Chambly (Qc). Il occupera le siège du premier magistrat de 1955 à 1957. Pendant les deux premières années de son règne, il sera également président de l'Association canadienne de hockey amateur. Il délaissera ce poste alors qu'il sera élu président de la Fédération internationale de hockey sur glace en 1957. Il dirigera la destinée de la fédération jusqu'en 1960. Ces nominations feront époque puisqu'il devient alors le premier Canadien français à tirer les ficelles de ces deux importantes associations.

Au mois d'août 1969, ses efforts en vue de réunir la Ligue provinciale et la Ligue métropolitaine de hockey portent fruit. Personnage clé de la fusion, il sera nommé à juste titre, président fondateur de la Ligue de hockey junior « A » du Québec. Ce circuit deviendra par la suite la Ligue de hockey junior majeur du Québec (L.H.J.M.Q.). À Chambly, il quittera le monde du travail en 1971 et quelques années plus tard, en 1975, il délaissera la présidence de la L.H.J.M.Q.

En 1961, sa réputation n'est plus à faire dans le milieu. Lors de l'ouverture du Temple de la renommée de la LIGUE NATIONALE DE HOCKEY, il occupera un siège au conseil d'administration. Il sera même élu à ce temple en 1970. Vingt-cinq ans plus tard, il est admis au TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU HOCKEY de la L.H.J.M.Q. Depuis la saison 1977-1978, le trophée Robert-Lebel est remis à l'équipe qui présente la meilleure moyenne défensive. En 1991, Robert Lebel franchit les portes du TEMPLE DE LA RENOMMÉE DU PANTHÉON DES SPORTS DU QUÉBEC. Finalement, en 1997, on l'accueille au sein du Temple de la renommée du hockey international.

Robert Lebel décèdera la veille de ses 95 ans, le 20 septembre 1999. À Chambly, le Centre sportif et une rue portent son nom.