La Plaine

Au milieu des années 1600, la première des trois seigneuries de la région (Repentigny, 1647; Des Plaines, 1731; Lachenaie, 1752) est concédée, mais les premiers pionniers n'arrivent qu'en 1760-1765.


La Plaine

  La Plaine, Qc, pop. 15 673 (recens. 2001), 14 413 (recens. 1996). Constituée en tant que ville en 1995, La Plaine fusionne en 2001 avec deux autres villes pour former la nouvelle ville de TERREBONNE. Elle est située à environ 30 km au nord de MONTRÉAL. Louis Lepage de Sainte-Claire, seigneur de Terrebonne, au sud de la ville actuelle de La Plaine, est le premier à appeler la partie de la plaine située au nord de la rivière des Mille-Îles «la plaine».

Au milieu des années 1600, la première des trois seigneuries de la région (Repentigny, 1647; Des Plaines, 1731; Lachenaie, 1752) est concédée, mais les premiers pionniers n'arrivent qu'en 1760-1765. En 1877, le chemin de fer des Laurentides entre SAINTE-THÉRÈSE et Saint-Lin est terminé, mais son développement demeure lent. Enfin, en 1921, la paroisse de Saint-Joachim est reconnue et, l'année suivante, elle devient la municipalité paroissiale de Saint-Joachim de La Plaine. Son nom est raccourci en 1969. La Plaine ne connaît pas de croissance rapide avant la fin du XXe siècle, période pendant laquelle des familles de la Communauté urbaine de MONTRÉAL y emménagent. Cette croissance conduit à un changement de statut municipal en 1995 (supprimé en 2001) et à l'ouverture de son parc industriel l'année suivante.

L'agriculture constitue encore la principale activité économique de la région.