Harrison, Robin

Robin (Keith) Harrison. Pianiste, professeur, compositeur (Londres, 28 juillet 1932); L.R.A.M. (Royal Academy of Music) 1954, A.R.C.M. (Royal College of Music) 1954, F.T.C.L. (Trinity College, London) 1983, A.R.A.M. h.c. (Royal Academy of Music) 2002.

Harrison, Robin

Robin (Keith) Harrison. Pianiste, professeur, compositeur (Londres, 28 juillet 1932); L.R.A.M. (Royal Academy of Music) 1954, A.R.C.M. (Royal College of Music) 1954, F.T.C.L. (Trinity College, London) 1983, A.R.A.M. h.c. (Royal Academy of Music) 2002. Robin Harrison étudie les percussions dans sa jeunesse, puis il joue des percussions et de la clarinette dans les groupes de la Royal Air Force. Il se concentre sur le piano avec Harold Craxton à la Royal Academy of Music (1952-55) et fait ensuite des études avec Carlo Zecchi, à Rome et à Salzbourg (1955-56), et avec Ilona Kabos, à Londres (1956-61). Il étudie aussi l'accompagnement avec Ivor Newton. Il se produit aux Sir Henry Wood Promenade Concerts ainsi qu'à la radio britannique, hollandaise et sud-américaine, avant de venir au Canada en 1970 pour enseigner le piano et l'histoire de la musique à l'Université de la Saskatchewan, à Saskatoon. Il a toujours été à la tête de la section piano là-bas et il a pris sa retraite en 1994. Harrison est membre du Canadian Arts Trio (1971-74), effectue des tournées pour les Jeunesses musicales du Canada (1976-77) et est artiste invité aux festivals de l'American Liszt Society au Canada (1977 et 1996) et aux États-Unis (1978, 1984). Il donne des récitals solo à travers le Canada, est soliste avec plusieurs orchestres canadiens, par exemple le Saskatoon Symphony, et se fait entendre à la radio de la SRC. En 1979, l'Université de la Saskatchewan parraine son enregistrement, Robin Harrison Plays Chopin, réalisé à Saskatoon par Studio West. À la suite d'une exécution de Harrison, Murray Adaskin note sa formidable technique qui lui permet de faire chanter l'instrument avec une aisance et une beauté extraordinaires (Les Cahiers canadiens de musique, printemps-été 1971). Harrison donne de nombreux ateliers et cours de maître, est juge de festivals de musique et examinateur pour le Western Board of Music et le Royal Conservatory of Music. Il fit ses débuts comme chef d'orchestre en 1987 dans Les Noces de Figaro de Mozart, production de la Saskatoon Opera Association. En 1994, Harrison se retire au Cap-Breton. Il donne des concerts à l'occasion, par exemple, dans les provinces Maritimes et aux États-Unis, et des cours privés, puis il enseigne également à l'Université Acadia et à l'Université du Cap-Breton.

Les compositions de Harrison incluent une Bagatelle pour piano et sept mélodies sur des poèmes de Christina Rossetti et Thomas Lovell Beddoes, ainsi que d'autres œuvres publiées en Angleterre et au Canada. Sa femme est la professeure de piano, Marilyn Harrison.

Bibliographie

Eric O. Burt, « Saskatoon classical pianist cuts record », Star-Phoenix (Saskatoon, 9 mars 1979).

« Harrison recital lends support to arts school », ibid. (13 sept. 1986).

Lorna Wanzel, « Robin Harrison », Canadian Music Teacher (automne 2002).


Lecture supplémentaire

  • Burt, Eric O. 'Saskatoon classical pianist cuts record,' Saskatoon Star-Phoenix, 9 Mar 1979

    - 'Harrison recital lends support to arts school,' ibid, 13 Sep 1986

    Wanzel, Lorna. "Robin Harrison," Canadian Music Teacher, Fall 2002