Greg Keelor

​James Gregory Keelor (né Francis McIntyre), O.C., chanteur, auteur‑compositeur, guitariste et producteur, est né le 29 août 1954 à Inverness, en Nouvelle-Écosse.

James Gregory Keelor (né Francis McIntyre), O.C., chanteur, auteur‑compositeur, guitariste et producteur, est né le 29 août 1954 à Inverness, en Nouvelle-Écosse. James Gregory Keelor, dit Greg Keelor, est surtout connu comme l’un des principaux auteurs‑compositeurs, chanteurs et guitaristes du groupe emblématique de country rock Blue Rodeo, avec le cofondateur Jim Cuddy. Il a aussi composé et interprété en solo, et a interprété des œuvres d’autres musiciens. Il a remporté, avec Blue Rodeo, une douzaine de prix, dont un prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle, et a été intronisé à l’Allée des célébrités canadiennes et au Panthéon de la musique canadienne.

Formation et début de carrière

Né Francis McIntyre à Inverness sur l’Île du Cap-Breton, en Nouvelle-Écosse, en 1954, James Gregory Keelor, dit Greg Keelor, est adopté à l’âge de trois ans, puis grandit à Montréal. Des années plus tard, il entre au North Toronto Collegiate Institute, où il noue une amitié avec un coéquipier de football, Jim Cuddy, en 1971. À l’obtention de leur diplôme, les deux jeunes hommes partent en voyage dans l’Ouest canadien avec des amis d’école à bord d’un autobus scolaire transformé. Lorsque l’autobus tombe en panne en Saskatchewan, Greg Keelor apprend à jouer de la guitare tout en travaillant à Lake Louise. Portant un grand intérêt à la vie sauvage, il s’inscrit au programme de gestion forestière de l’Université de Guelph, mais n’est pas accepté.

En 1978, Greg Keelor et Jim Cuddy, avec Jim Sublett et Malcolm Schell, forment Hi-Fis, un groupe power pop et punk torontois. En 1981, le groupe se dissout, et Greg Keelor et Jim Cuddy se rendent dans la ville de New York et forment le groupe Fly to France (1981‑1984), dont la démo est constituée de chansons qui sont reprises par Blue Rodeo quelques années plus tard : « Try », « Outskirts », « Rose-Coloured Glasses » et « Floating ».

Blue Rodeo

Comme la démo du groupe Fly to France n’intéressait pas les maisons de disques, Greg Keelor et Jim Cuddy retournent à Toronto et fondent Blue Rodeo en 1984, avec le bassiste Bazil Donovan, le batteur Cleave Anderson et le claviériste Robert Neil Wiseman, dit Bob Wiseman. Les deux amis partagent la composition et le micro, exploitant le contraste entre la voix rauque et les paroles ésotériques de Greg Keelor, et la voix douce de Jim Cuddy qui se prête à merveille aux ballades pop. Utilisant une grande variété de sons qui évoquent la folk, la pop, le rock et la country, Blue Rodeo devient l’un des groupes canadiens les plus prospères et aimés de tous les temps; le groupe sort plus d’une douzaine d’albums, remporte près d’une douzaine de prix Juno et vend plus de quatre millions d’albums. Connu pour ses spectacles vivants et chaleureux, Blue Rodeo continue de faire des tournées, gardant contact avec son public fidèle d’ici.

Carrière solo

Greg Keelor lance trois albums en solo : Gone (1997), Seven Songs for Jim (2005) et Aphrodite Rose (2006). Gone, qui compte une participation de Sarah McLachlan (voix et piano),s’inspire d’une période marquante de la vie de Greg Keelor : dans les années 1990, ce dernier développe un diabète, souffre de sérieuses blessures à la suite de sa chute d’un échafaudage, découvre qu’il a été adopté, rencontre sa mère biologique et passe du temps avec un guru en Inde. Seven Songs for Jim est dédié au père adoptif de Greg Keelor qui est mort en 2003. Greg Keelor produit, compose et interprète l’album; il y joue presque tous les instruments. Ce dernier est acclamé par la critique pour son expressivité et son caractère nostalgique. Son album plus enjoué d’inspiration pop, Aphrodite Rose, compte une participation des Sadies et de Sarah McLachlan (choriste).

Greg Keelor compose aussi la bande originale de la comédie western canadienne Gunless,qui met en vedette Paul Gross. La bande sort en 2010 sous le titre Gunless Original Soundtrack.

Collaborations

Mis à part Blue Rodeo, Greg Keelor collabore avec un grand nombre de musiciens et d’artistes. En 1988, il forme le groupe folk rock Crash Vegas avec l’auteure‑compositrice‑interprète Michelle McAdorey. La bassiste Jocelyne Lanois, sœur de Daniel Lanois, et le batteur Ambrose Pottie se joignent au groupe peu de temps après. En 1989, le guitariste Colin Cripps remplace Greg Keelor, puisque les obligations de ce dernier envers Blue Rodeo grandissaient. Bien qu’il quitte Crash Vegas avant la sortie du premier album du groupe, Red Earth (1989), Greg Keelor a contribué à ce dernier en coécrivant plusieurs chansons et en jouant de la guitare dans les chansons « Red Earth » et « The One that Keeps Me Running ».

En 2004, Greg Keelor forme le groupe indépendant roots rock The Unintended avec Mike Belitsky, Sean Dean, Dallas Good et Travis Good des Sadies, et Rick White de Eric’s Trip and Elevator. Le groupe sort deux albums : The Unintended (2004) et un split avec les Constantines, Constantines Play Young/Unintended Play Lightfoot (2006).

Greg Keelor travaille également avec Travis Good pour mettre en musique la poésie de l’acteur et auteur Gordon Pinsent. L’album de deux disques Down and Out in Upalong (2010) associe les paroles de Gordon Pinsent à de la musique rock bluegrass et acoustique. L’album mélancolique est acclamé par la critique pour son incarnation de la quintessence canadienne.

Greg Keelor est aussi musicien de remplacement pour de nombreux musiciens et groupes canadiens connus, dont Melissa McClelland, The Sadies, Ben Rose, Great Big Sea, Carolyn Mark, Cuff the Duke, Sarah McLachlan et Justin Rutledge.

Perte d’audition

Dès 2010, Greg Keelor montre des signes d’acouphènes, une forme de surdité causée par le bruit et un bourdonnement constant dans les oreilles dont souffre un grand nombre de musiciens rock, dont Neil Young, Brian Wilson et Eric Clapton. Cette maladie le force à jouer uniquement de la guitare acoustique; le groupe engage alors Colin Cripps pour remplacer Greg Keelor à la guitare électrique. Ce dernier affirme que ce son plus doux résulte en des albums et des spectacles plus équilibrés.

Production

Greg Keelor coproduit l’album Lost Together (1992) de Blue Rodeo, et les albums Way Down Here (2009) et Morning Comes (2011) de Cuff the Duke. Ces derniers, et les albums Five Days in July (1993), Nowhere to Here (1995) et In Our Nature (2013) de Blue Rodeo, sont enregistrés au studio Lost Cause de Greg Keelor, situé sur une ferme à Kendal, en Ontario.

Activisme

S’intéressant aux enjeux environnementaux et aux droits de la personne, Greg Keelor produit l’album de compilation Pine Ridge : An Open Letter to Allan Rock/Songs for Leonard Peltier (1996) pour offrir un soutien et une visibilité à la cause de Leonard Peltier, un militant autochtone accusé du meurtre de deux agents du FBI dans le Dakota du Sud, aux États-Unis, en 1975. Des artistes canadiens connus participent à l’album, dont Sarah McLachlan, Jane Siberry, Michael Ondaatje, The Skydiggers, The Tragically Hip et Ashley MacIsaac. Greg Keelor soutient aussi publiquement le mouvement Idle No More souvent avec l’interprétation publique de la chanson « Fools Like You » de Blue Rodeo pour critiquer l’outrage du projet de loi C-45 (2012) envers les droits des Autochtones conférés par les traités ancestraux.

Prix et distinctions

En date de 2014, Greg Keelor a gagné 11 prix Juno en tant que membre de Blue Rodeo (dont cinq fois pour le groupe de l’année), 15 prix Classiques de la SOCAN pour des chansons qui ont été jouées au moins 100 000 fois à la radio canadienne, et le Prix national de la SOCAN. Il a reçu aussi une étoile dans l’Allée des célébrités canadiennes en 2009, a été intronisé au Panthéon de la musique canadienne, et a remporté un prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle pour accomplissement exceptionnel en 2014. En 2013, Greg Keelor et Jim Cuddy sont tous les deux nommés officiers de l’Ordre du Canada (O.C.), et une nouvelle rue de Toronto est nommée Blue Rodeo Drive en l’hommage du groupe.

Voir Blue Rodeo pour connaître tous les prix remportés par le groupe.


Liens externes