Gavazzi, affaire

Le 6 juin 1853, Alessandro Gavazzi, un patriote italien récemment débarqué, prononce un discours à l'Église presbytérienne libre, à Québec. Une émeute s'en suit dont les principaux protagonistes sont des Irlandais catholiques qui réagissent violemment aux attaques de Gavazzi contre le catholicisme.

Gavazzi, affaire

Le 6 juin 1853, Alessandro Gavazzi, un patriote italien récemment débarqué, prononce un discours à l'Église presbytérienne libre, à Québec. Une émeute s'en suit dont les principaux protagonistes sont des Irlandais catholiques qui réagissent violemment aux attaques de Gavazzi contre le catholicisme. Ce dernier attribue l'échec du mouvement national italien de 1848-1849 à la défection du pape Pie IX et renie le catholicisme. Le 9 juin, il reprend sa diatribe au temple Zion de Montréal. Les policiers n'arrivent pas à maîtriser l'émeute qui s'en suit et le maire, Charles Wilson, aurait fait appel à un détachement de la garnison locale. Les soldats ouvrent le feu, tuant 10 personnes et en blessant une cinquantaine d'autres. Les émeutes causées par les prédications incendiaires de Gavazzi à Québec et à Montréal illustrent les épisodes de fanatisme religieux qui avaient cours au XIXe siècle.