Emerson, Frederick

Frederick Rennie Emerson, K.C. Avocat, linguiste, auteur-compositeur-interprète, pianiste, violoniste, professeur, administrateur d'activités artistiques (Saint-Jean, Terre-Neuve, 2 avril 1895 - Halifax, Nouvelle-Écosse, 30 novembre 1972).

Emerson, Frederick

Frederick Rennie Emerson, K.C. Avocat, linguiste, auteur-compositeur-interprète, pianiste, violoniste, professeur, administrateur d'activités artistiques (Saint-Jean, Terre-Neuve, 2 avril 1895 - Halifax, Nouvelle-Écosse, 30 novembre 1972). Frederick Emerson étudie, de 1901 à 1910, au Bishop Field College à Saint-Jean (T.-N.) et, de 1910 à 1912, au Framlingham College à Suffolk (Londres) où il reçoit des prix pour ses interprétations au piano et au violon. Avocat de profession, Frederick Emerson est également un linguiste accompli et, de 1945 à 1959, consul royal de la Norvège, de 1947 à 1958, consul islandais et, de 1940 à 1958, vice-consul pour les Pays-Bas à Terre-Neuve. En 1929 et 1930, il assiste la collectionneuse anglaise de chansons folkloriques Maud Karpeles lors de ses expéditions à Terre-Neuve et, en 1937, écrit un article très lu, intitulé « Newfoundland Folk Music », pour l'encyclopédie Book of Newfoundland, de J.R. (Joey) Smallwood. De 1940 à 1947, il enseigne l'initiation musicale au Memorial UniversityCollege (maintenant l'Université Memorial de Terre-Neuve) en mettant l'accent sur la musique folklorique de Terre-Neuve. Il y est aussi coprésident de l'Assemblée des gouverneurs de 1945 à 1957, période durant laquelle l'institution reçoit son titre universitaire.

De 1957 à 1959, F. Emerson est représentant de Terre-Neuve au premier Conseil des arts du Canada et, pendant les années de croissance du milieu du vingtième siècle, il joue un rôle clé dans la reconnaissance de la musique canadienne. Pendant son mandat, le Conseil canadien de la musique reçoit une bourse pour la création du Centre de musique canadienne. Il trouve un allié en l'éminent auteur-compositeur, chef d'orchestre et membre du Conseil des Arts du Canada, Sir Ernest MacMillan. En décembre 1957, Frederick Emerson accepte l'invitation de Marius Barbeau à devenir vice-président de la Société canadienne de musique folklorique. Son appui actif à la recherche sur la musique folklorique, particulièrement de Terre-Neuve, marque un tournant dans l'évolution de la profession au Canada. Kenneth Peacock et Margaret Sargent font partie de ceux qui ont reçu son aide pour rassembler des chansons folkloriques à Terre-Neuve.

Auteur-compositeur autodidacte, F. Emerson écrit de la musique pour piano et voix, chœur, harpe solo et orchestre, ainsi qu'un drame d'un acte, Proud Kate Sulivan (1940). Sa première composition, inspirée de Schubert, Mein Herz wie ein Hundlein (1915), est rapidement suivie de In Flanders Fields (1919) pour piano et voix, mise en musique émouvante du poème de John McCrae's en souvenir du temps de la guerre et du père de l'auteur-compositeur. Le solo pour harpe évocateur Newfoundland Scene est composé en 1963 pour la fille d'Emerson, Carla McCrae Furlong (diplômée de Juilliard et harpiste dans le Royal Philharmonic Orchestra), alors que Newfoundland Rhapsody (1964), d'inspiration folklorique, est composée pour le tout nouvel Orchestre Symphonique de Saint-Jean (plus tard connu sous le nom de l'Orchestre Symphonique de Terre-Neuve). En mai 1972, Frederick Emerson reçoit un doctorat honorifique de l'Université Memorial de Terre-Neuve en reconnaissance d'une vie de réalisations et de services exceptionnels.

Œuvres suggérées

Théâtre
The Triumphs of Spring, ballet, 1938; chorégraphie de Frieda Berry; ms.

The Slave Girl, 1938; composé pour la danseuse Frieda Berry; ms.

Proud Kale Sullivan, drame, 1940; St. John's, Trade Printers and Publishers.

Orchestre
Newfoundland Rhapsody, 1964; composé pour l'Orchestre Symphonique de Saint-Jean. Édition critique de Glenn D. Colton. St. John's, Centre for the Study of Music, Media, and Place, Memorial University of Newfoundland, 2005.

Harpe
Newfoundland Scene : 1963; composé pour Carla Emerson Furlong. Édition critique de Glenn D. Colton. St. John's, Centre for the Study of Music, Media, and Place, Memorial University of Newfoundland, 2004.

Voix et piano solo
Mein Herz wie ein Hundlein, 1915; ms.

In Flanders Fields (John McCrae), 1919; composé en mémoire de Charles Henry Emerson. Édition critique de Glenn D. Colton. St. John's, Centre for the Study of Music, Media, and Place, Memorial University of Newfoundland, 2004.

Grey Thoughts for Grey Weather, 1920; ms.

Musique vocale sacrée
God of Our Fathers, 1968; SATB; ms.

Articles
« Newfoundland Folk Music », The Book of Newfoundland, vol. 1, J.R. Smallwood, ed. St. John's, Newfoundland Book Publishers, 1937.

Bibliographie

« Former city lawyer dies in Halifax », Evening Telegram, Saint-Jean, Terre-Neuve, 1er déc. 1972.

Frecker, G.A. « F.R. Emerson », Memorial University of Newfoundland Gazette, 19 janv. 1973.

Guigné, Anna Kearney. Kenneth Peacock's Songs of the Newfoundland Outports: the cultural politics of a Newfoundland song collection, Ph.D. diss. (Folklore), Memorial University of Newfoundland, 2004.

Godfrey, Stuart R., « Lo, here is felawschippe », Eleanor Mews Jerrett and « A Cappella » Choral Singing in St. John's, Newfoundland, 1933-1954, article non publié, 1992.

Hiscock, Philip, The Barrelman radio programme, 1937-1943: the mediation and use of folklore in Newfoundland, Ph.D. diss. (Folklore), Memorial University of Newfoundland, 1993.

MacLeod, Malcolm, Crossroads Country: Memories of Pre-Confederation Newfoundland, St. John's, Breakwater, 1999.

Riggs, B.G., « Frederick Rennie Emerson », Encyclopedia of Newfoundland and Labrador, vol. 1, J.R. Smallwood, éditeur en chef, Robert D.W. Pitt, rédacteur en chef. St. John's, Newfoundland Book Publishers, 1981.

Story, George M., « Frederick Rennie Emerson », Memorial University of Newfoundland Gazette, 2 juin 1972.

Webb, Jeff A., The invention of radio broadcasting in Newfoundland and the Maritime Provinces, 1922-1939, Ph.D. diss. (History), University of New Brunswick, 1994.

Woodford, Paul, « We Love the Place, O Lord »: A History of the Written Musical Tradition of Newfoundland and Labrador to 1949, St. John's, Creative, 1988.