Départements de musique de l'université Memorial de Terre-Neuve

Université Memorial de Terre-Neuve. Université non confessionnelle située à Saint-Jean. Son origine remonte au Memorial University College fondé en 1925 à la mémoire des Terre-Neuviens tués pendant la Première Guerre mondiale.

Départements de musique de l'université Memorial de Terre-Neuve

Université Memorial de Terre-Neuve. Université non confessionnelle située à Saint-Jean. Son origine remonte au Memorial University College fondé en 1925 à la mémoire des Terre-Neuviens tués pendant la Première Guerre mondiale. Elle acquiert le statut d'université en 1949 et déménage sur un nouveau campus dans la ville en 1961. Un département de musique y est créé en 1975 et obtient un statut indépendant en 1985 sous le nom d'École de musique de l'Université Memorial.

Formation musicale

À partir de 1925, l'université offre des cours d'initiation non crédités et fait des tentatives sporadiques de mise sur pied d'une chorale. En 1952, Ignatius A. Rumboldt est engagé à temps partiel et organise une chorale d'étudiants de 100 voix qui se produit sur une base régulière. En 1960, il est nommé spécialiste de la musique à l'université et conseiller musical à la division de l'éducation permanente de l'établissement à temps plein. À ce dernier titre, Rumboldt organise des choeurs communautaires à Terre-Neuve et au Labrador, et des orchestres à Saint-Jean et Corner Brook. L'orchestre de Saint-Jean se détache de l'université en 1969 pour devenir l'Orchestre symphonique de Saint-Jean (plus tard Orchestre symphonique de Terre-Neuve). R. Murray Schafer est artiste en résidence de l'Université Memorial de 1963 à 1965.

En 1968, Donald F. Cook se joint à Rumboldt comme spécialiste de la musique à la faculté des arts; l'année suivante, il établit le premier de plusieurs cours crédités d'histoire de la musique et d'éducation musicale. Pour répondre à la demande envers ces cours, H. Doreen Coultas (née en 1926) est engagée en 1972 pour enseigner l'éducation musicale.

Le département de musique est fondé en 1975 sous la tutelle de la faculté des arts avec Cook à sa tête, et il accueille ses premiers élèves en septembre 1976. En même temps, le nouveau département assume aussi la responsabilité d'un camp instrumental d'été pour jeunes musiciens (fondé en 1972 par le département d'éducation permanente et sous la direction de Cook), ainsi qu'une école préparatoire de musique (précurseur du Saint John's Suzuki Talent Education Program).

Alors qu'il y est directeur musical (1975-1977), Ignatius Rumboldt crée un choeur universitaire-communautaire au campus du collège Sir Wilfred Grenfell de l'Université Memorial à Corner Brook. B. Wayne Rogers lui succède. Même si le collège n'offre pas de cours en vue d'un diplôme en musique, il dispense toutefois des cours crédités de première année en appréciation et en rudiments de la musique ainsi que, dans le cadre du programme de baccalauréat en éducation, un cours sur les méthodes de musique destinées à l'enseignement primaire.

Inscriptions, professeurs, programmes

En 1990, l'école compte 120 étudiants et 22 professeurs (12 à temps plein et 10 à temps partiel); les programmes comprennent le B.Mus. de quatre ans (avec majeurs en interprétation, histoire et composition) et le B.Mus.Éd de cinq ans. À partir de 2002, le diplôme de M.MUS est offert avec des spécialisations en interprétation, en pédagogie et en direction d'orchestre, suivi, en 2005, par l'ajout de programmes de M.A. et de Ph. D. en ethnomusicologie. L'école a pour directeurs Donald F. Cook (1985-1990), Maureen Volk (1990-2000) et, depuis 2000, Tom Gordon.

Installations et ensembles

En octobre 1985, un nouvel édifice est inauguré. Cet immeuble, nommé en l'honneur de M.O. Morgan, président de l'université mis à l'émérite, inclut une salle de concert de 300 places baptisée en 1993 la D.F. Cook Recital Hall, avec acoustique ajustable et orgue Casavant de 43 rangs de jeux, un studio de musique électronique, des salles de répétition, une bibliothèque, 30 studios de pratique et 22 studios d'enseignement. Ouverte en 2005, la salle Petro-Canada de 124 places dispose de technologies permettant l'enregistrement et la diffusion sur le web. Entre autres commodités dans l'édifice, on trouve aussi la Charles W. Hutton Choral Room et l'Eleanor Mews Jerrett Instrumental Room. Les services de l'immeuble sont offerts à d'autres organismes tels que l'Orchestre symphonique de Terre-Neuve, les festivals internationaux de musique Sound Symposium, le Festival 500 ainsi que le festival de musique de chambre Tuckamore.

Parmi les ensembles de l'université, nommons la chorale du Memorial University Festival, un choeur de chambre, une harmonie de concert, un orchestre de jazz, un orchestre de chambre, un ensemble de cuivres, un ensemble de musique du monde, un atelier d'opéra et l'ensemble de percussion Scruncheon. Le festival de musique NewFound a lieu chaque année à l'école depuis 2004.

Affiliations et recherche

Le département de folklore est fondé en 1968 par Herbert Halpert qui le dirige jusqu'en 1973. Les autres directeurs en sont Kenneth S. Goldstein, David D. Buchan, Gerald Thomas, Paul Smith, Diane Goldstein, Martin Lovelace et Diane Tye. C'est le seul département anglophone du Commonwealth qui offre la maîtrise et le doctorat en folklore. L'importante section Folklore and Language Archives du département possède une très riche collection de manuscrits et de cassettes enregistrées sur le terrain relatifs aux cultures traditionnelles de Terre-Neuve-et-Labrador incluant chanson, musique, danse et théâtre. Le département abrite des centaines de collections d'archives, dont le MacEdward Leach Fonds, le Kenneth Peacock Fonds, le Maud Karpeles Fonds, l'Elisabeth Greenleaf Fonds et le Kenneth S. Goldstein Fonds.

Affilié à l'école de musique et au département de folklore, le Centre for the Study of Music, Media and Place (MMaP) est fondé en 2002 par Beverley Diamond. Des conférences internationales y sont organisées, notamment « Post-Colonial Distances: The Study of Popular Music in Canada and Australia » (2005) et la « North Atlantic Fiddle Convention » (2008).

Diplômes honorifiques

Des diplômes h.c. ont été conférés à la folkloriste anglaise Maud Karpeles (1970) ainsi qu'à Ignatius Rumboldt (LL.D., 1980), Mavor Moore (D.èsL., 1984), Andreas Barban (LL.D., 1985), Malcolm Troup (LL.D., 1985), Émile Benoit (LL.D., 1988), Rosemarie Landry (D.èsL., 1996), Donald F. Cook (LL.D., 1999), Anton Kuerti (D.èsL., 2001), Peter Gardner (D.èsL., 2001), Ben Heppner (D.èsL., 2003), David Willcocks (D.èsL., 2003), Sister Katherine Bellamy (LL.D., 2006), Bruce Cockburn (D.èsL., 2007), Pamela Morgan (D.èsL., 2007) et Anita Best (D.èsL., 2009).

Voir aussi : Archives; Bibliographie; Ethnomusicologie.

Bibliographie

F.W. ROWE, « Memorial University of Newfoundland », Education and Culture of Newfoundland (Toronto 1976).

Jon BARTLETT, « Memorial University publications », Canada Folk Bulletin, III (sept.-déc. 1980).

David GREGORY, « Canadian Research Chair in Ethnomusicology at Memorial University of Newfoundland », Canadian Folk Music Bulletin, XXXVII (printemps 2003).

Patricia FULTON, « The Memorial University of Newfoundland Folklore and Language Archive », Canadian Folk Music Bulletin, XXXVII (printemps 2003).

Newfoundland and Labrador Studies, XXII no 1 (printemps 2008).


Lecture supplémentaire

  • Rowe, F.W. "Memorial University of Newfoundland," Education and Culture of Newfoundland (Toronto 1976)

    Bartlett, Jon. Memorial University publications," Canada Folk Bulletin, vol 3, Sep-Dec 1980

    Gregory, David. "Canadian Research Chair in Ethnomusicology at Memorial University of Newfoundland," Canadian Folk Music Bulletin, vol 37, Spring 2003

    Fulton, Patricia. "The Memorial University of Newfoundland Folklore and Language Archive," Canadian Folk Music Bulletin, vol 37, Spring 2003

    Newfoundland and Labrador Studies, vol 22, no 1, Spring 2008

Liens externes