Gougeon, Denis

Denis Gougeon se décrit comme un compositeur « intuitif » qui désire toucher directement l'auditeur par les émotions; il se dit influencé par la musique de Claude Vivier et par les recherches intrumentales de la musique française du XXe siècle.


Gougeon, Denis

 Denis Gougeon. Compositeur, professeur (Granby, Québec, 16 novembre 1951). B.Mus. musicologie (Montréal) 1975, B.Mus. composition (ibid.) 1978, M.Mus. composition (ibid.) 1980. À l'âge de 15 ans, il s'initia à la théorie musicale et à la guitare en autodidacte et entreprit par la suite un baccalauréat en musicologie et en guitare à l'École Vincent-d'Indy. Intéressé par la composition, il assista aux cours particuliers de composition d'André Prévost et compléta sa formation de compositeur auprès de Serge Garant. Il remporta en 1977 le prix de la LCComp, en 1980 un deuxième prix au Concours national des jeunes compositeurs de la SRC, et en 1981 la bourse William Saint Clair Low de la CAPAC. Il a composé surtout à la suite de commandes, notamment Dialogues pour la percussionniste Marie-Josée Simard, Ludus pour l'ensemble Répercussion, Argile pour la Vancouver New Music Society, Éternité pour sa femme, la soprano Marie-Danielle Parent, et l'Orchestre métropolitain, Heureux qui, comme... pour la SMCQ et Jardin secret pour l'OSM. Gougeon enseigna à l'Université de Montréal (1985-88) et fut professeur de composition invité à l'Université McGill (1986-87), en plus d'être membre de l'équipe des Événements du neuf (1982-90). À partir de janvier 1989, il a été compositeur en résidence à l'OSM. Membre du Groupe des sisses avec Walter Boudreau, Michel-Georges Brégent, Michel Gonneville, Alain Lalonde et John Rea, il a participé à des compositions collectives dont La Folia (1984) et Musique des jardins sans complexe (1987). Cette dernière a servi à la réalisation du court métrage Fanfares (Rhombus Media 1988) qui trace un portrait de ces compositeurs. La COC lui a commandé un opéra de chambre, An Expensive Embarrassment, créé en mai 1989.

Denis Gougeon se décrit comme un compositeur « intuitif » qui désire toucher directement l'auditeur par les émotions; il se dit influencé par la musique de Claude Vivier et par les recherches intrumentales de la musique française du XXe siècle. Il est membre de la LCComp et compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (Sélection)

Théâtre

Argile, multimédias : 1983; 4 cl, 2 tpt, trb, cbn, cb, perc, mime; ms.

An Expensive Embarrassment, opéra de chambre : 1989; ms.

Orchestre

Le Jardin mystérieux : 1984; pt orch; ms.

À l'aventure : 1990; grand orch; ms; CBC SMCD-5106 (O métropolitain).

Soliste(s) et orchestre

Dialogues : 1981; mar, orch; ms.

Le Choral des anges : 1984; p, orch; ms.

Éternité : 1985; sop, grand orch, bande; ms.

Musique en mémoire : 1985; 2 sop, orch; ms.

Heureux qui, comme... : 1987; sop, picc, cor angl, sax bar, quin cdes, perc; ms.

Jardin secret : 1990; cor angl, grand orch; ms.

Musique de chambre

Ludus : 1980 ; 4 perc; ms.

Chants de la nuit : 1982 ; 3 guit, hp; ms.

Lettre à un ami : 1986; fl (picc), cor angl, vn, vc, p, synth, perc; ms; RCI 655 (SMCQ).

L'Oiseau blessé : 1987; fl; Dob-Yppan 1988; RCI 650 (L. Daoust).

10 Millions d'anges : 1988; ondes M, quin cdes, perc; ms.

Voix

Prophétie 2 : 1980; v, perc; Dob-Yppan 1986; RCI 569 (B. Johnston).

Voix intimes : 1981; 2 sop, 4 cl, perc; Centredisques CMC-2085 (M.-D. Parent).

Trois Songes : 1983; sop, 2 p, bande; ms.

Clavier

Plaisir d'amour : 1983; p; ms.

Rondeaujourd'hui : 1985; clavn; ms.


Lecture supplémentaire

  • Davoine, Françoise. 'Denis Gougeon: compositeur résident, Orchestre symphonique de Montréal,' Aria, vol 12, Autumn 1989