Daryl Hine

​Daryl Hine, poète, traducteur, directeur de publication, auteur dramatique (né le 24 février 1936 à Burnaby en Colombie-Britannique; décédé le 20 août 2012 à Evanston en Illinois).

Daryl Hine, poète, traducteur, directeur de publication, auteur dramatique (né le 24 février 1936 à Burnaby en Colombie-Britannique; décédé le 20 août 2012 à Evanston en Illinois). Daryl Hine a remis en cause le statu quo en vigueur dans le monde de la poésie en s’emparant de nombreuses formes poétiques traditionnelles. Il prenait particulièrement à cœur l’utilisation de sextines, d’alexandrins, de villanelles et de strophes saphiques accompagnée d’une grande diversité de paradigmes rythmiques intégrant des schémas de rimes sophistiquées. Boursier de la MacArthur Foundation et finaliste du Prix littéraire du Gouverneur général dans la catégorie Poésie, Daryl Hine a créé une œuvre sur le monde actuel et sur sa propre expérience de la vie en s’appuyant sur une forme et un style empreints de classicisme.

Jeunes années

Hine est publié pour la première fois alors qu’il n’est encore qu’un adolescent. Son étude des classiques et de la philosophie à l’Université McGill à Montréal façonne très tôt les thèmes et l’imagerie de sa poésie. En 1955, il autoédite Five Poems qu’il fait suivre deux ans plus tard par The Carnal and the Crane qui connaît aujourd’hui encore un grand succès.Avec ces deux œuvres, Hine est désormais salué comme une voix originale qui compte dans le monde poétique. Dans son premier long poème majeur qui est à l’origine une publication privée, In and Out (1975/1989), Hine dévoile son homosexualité, dépeint ses premiers amants et décrit ses démêlés avec la religion organisée. Écrit sous forme de longs vers rimés qui se lisent comme de la prose, le poème fait appel à des jeux de mots pleins d’esprit pour exprimer la dualité de l’amour :

As I counted

my friends on my fingers, I numbered

my loves on my thumbs: they were double,

a man and a woman, of comfort,

respectively, and of despair.

Les années 60 constituent pour Hine une période prolifique au cours de laquelle il produit des œuvres diversifiées. Il écrit son seul roman, The Prince of Darkness and Co., une satire cinglante à propos d’un géant de la littérature qui vit sur une île exotique, et travaille comme traducteur et comme auteur dramatique. Sa première pièce, A Mutual Flame(1961), commande de la BBC pour la radio, s’appuie sur la vie d’Alceste, une princesse de la mythologie grecque ancienne, et de son mari le roi Admète. La pièce se situe à Montréal et Alceste sacrifie sa propre vie pour ramener son mari d’entre les morts. Une autre pièce, The Death of Seneca, est ensuite produite à Chicago en 1968.

Milieu de carrière

En tant que directeur de la publication de la revue de poésie Poetry de 1968 à 1978, Hine publie des nouveaux poètes aussi différents que Margaret Atwood,David Ferry et Robert Pinsky. En 1980, il/ reçoit une bourse Guggenheim Fellowship pour son érudition et sa créativité. Cette bourse est suivie par une subvention en 1986 de la MacArthur Foundation.

Avec Academic Festival Overtures(1985) Hine achève la publication de ses mémoires de poète débutée avec In and Out. Il s’agit d’un long poème, plein de perspicacité, d’esprit et de profonde compassion dans lequel Hine décrit sa première année d’école secondaire à l’âge de 14 ans. Plusieurs des instants évoqués sont en fait concomitants; le moment où il apprend le nom d’un beau garçon, sa propre confusion vis-à-vis de l’amour et la façon dont les formes grammaticales, quoique tour à tour répressives ou révélatrices, lui offrent un moyen de s’échapper : « A way out of my painful, pubescent confusion, / A cast-iron, intellectual fire-escape. »

Œuvres tardives

Postscripts(1990) constitue le premier recueil de poèmes lyriques de Daryl Hine depuis douze ans. En adaptant des scènes saisissantes du monde naturel, Hine y utilise un langage extrêmement descriptif : « Where landscapes look too beautiful for words / The wilderness excels at making scenes. » 2007 voit la publication de Recollected Poems 1951–2004 puis de son œuvre la plus célèbre & : A Serial Poem. L’œuvre s’articule autour de plus de 300 poèmes de dix vers faisant appel à une imagerie et à des métaphores domestiques; Hine y décrit la nature de la mortalité, de l’amour et de sa disparition avec une précision lancinante : « Unless than in interstellar space there never was / Any vacuum so total as a devastated heart, / The human epitome of emptiness. » Il aura fallu à Hine près de dix ans pour créer ce recueil. Ce sera sa dernière œuvre publiée de son vivant.

À la mort de son compagnon depuis plus de trente ans, le philosophe Samuel Todes, Daryl Hine vit quasiment comme un reclus, se consacrant à la rédaction de son dernier manuscrit A Reliquary and Other Poems(2013). Dans ce recueil, il explore le vieillissement et la mort et retourne à la double vision de sa jeunesse, espérant entrevoir ce qu’il a été et ce qu’il est devenu :

Query

The lost, loquacious seventeen-year-old,

And he will tell you again the mouldy tales he told

This too credulous solitary

Common scold, a literal truth fairy,

While his eyes beamed silver and his locks gleamed gold.

Régulièrement publiée dans des magazines comme The Fiddlehead, The Malahat Review, The Paris Review et The New Yorker, l’œuvre de Daryl Hine ne cesse de révéler une imagination qui, prenant son envol en se nourrissant d’histoire et de culture ancienne, est en mesure de créer un art essentiel et riche de sens, véritable hymne à la vie, tout en renouvelant la valeur esthétique des formes classiques.

Traductions

Hine était convaincu de l’importance, pour les lecteurs modernes, de disposer d’une traduction des auteurs classiques, leur offrant ainsi une porte permettant de pénétrer dans un monde qui, à de nombreux égards, a façonné l’univers dans lequel ils vivent. Hine s’est essentiellement distingué dans la traduction d’auteurs grecs, notamment dans Theocritus : Idylls and Epigrams(1985) et dans Works of Hesiod and the Homeric Hymns(2005).

Œuvres

The Prince of Darkness & Co. (roman, 1961)

Polish Subtitles: Impressions from a Journey(essai, 1962)

Poésie

Five Poems(1955)

The Carnal and the Crane(1957)

The Devil’s Picture Book(1960)

Heroics: Five Poems(1961)

The Wooden Horse(1965)

Minutes (1968)

Resident Alien(1975)

In and Out (1975)

Daylight Saving(1978)

Selected Poems(1980)

Academic Festival Overtures(1985)

Postscripts(1990)

Recollected Poems: 1951–2004 (2007)

& : A Serial Poem(2010)

A Reliquary and Other Poems(2013)

Pièces

A Mutual Flame(dramatique pour la radio, 1961)

The Death of Seneca(1968)

Alcestis(dramatique pour la radio, 1972)

Traductions

The Homeric Hymns and the Battle of the Frogs and Mice(1972)

Heinrich Heine: Selected Poems(1981)

Theocritus: Idylls and Epigrams(1982)

Ovid's Heroines: A Verse Translation of the Heroides(1991)

Puerilities: Erotic Epigrams of The Greek Anthology(2001)

Works of Hesiod and the Homeric Hymns (2005)


Liens externes