Cunard Company

En 1878, le groupe Cunard devient une société ouverte sous le nom de Cunard Steamship Company Limited. Celle-ci finit par absorber la Canadian Northern Steamships Ltd. et sa concurrente, la White Star Line.


Cunard Company

 La Cunard Company a été pensée et mise sur pied par l'armateur et entrepreneur d'Halifax, Samuel CUNARD. Avec plusieurs associés britanniques, celui-ci fonde, en 1839, la British and North American Royal Mail Steam Packet Company, ce qui lui vaut un contrat et une subvention du gouvernement britannique pour transporter le courrier à destination du Canada et des États-Unis. Cunard et son ingénieur écossais, Robert Napier, construisent quatre vapeurs à roues latérales pour le service nord-américain. Le premier, le Britannia, quitte Liverpool le 4 juillet 1840 et arrive à Halifax 12 jours plus tard (il se rend ensuite à Boston, pour un périple total de 14 jours et 8 heures). Ce voyage inaugure un service régulier et rapide de navires à vapeur qui entraîne le déclin de la navigation à voile nord-américaine et la disparition des navires à voiles commerciaux sur l'Atlantique.

En 1878, le groupe Cunard devient une société ouverte sous le nom de Cunard Steamship Company Limited. Celle-ci finit par absorber la Canadian Northern Steamships Ltd. et sa concurrente, la White Star Line. Cunard domine le transport des passagers sur l'Atlantique avec des paquebots tels que le Lusitania et le Mauretania, et plus tard les légendaires Queen (dont le Queen Elizabeth II, encore en service), presque jusqu'à la fin de l'ère des transatlantiques géants.

Voir aussiCONSTRUCTION NAVALE.


Lecture supplémentaire

  • F.E. Hyde, Cunard and the North Atlantic 1840-1973 (1975).