Celona, John

John (Anthony) Celona. Compositeur et saxophoniste (San Francisco, 30 octobre 1947). B.Mus. (San Francisco State University) 1970, M.A. (ibid.) 1971, Ph.D. (University of California, San Diego) 1977.
John (Anthony) Celona. Compositeur et saxophoniste (San Francisco, 30 octobre 1947). B.Mus. (San Francisco State University) 1970, M.A. (ibid.) 1971, Ph.D. (University of California, San Diego) 1977.


Celona, John

John (Anthony) Celona. Compositeur et saxophoniste (San Francisco, 30 octobre 1947). B.Mus. (San Francisco State University) 1970, M.A. (ibid.) 1971, Ph.D. (University of California, San Diego) 1977. Il étudie également à l'Université de Pittsburgh (grâce à une bourse de la fondation Mellon) et à l'Université de l'Indiana. Ses professeurs sont notamment Henry Onderdonk, Iannis Xenakis et Kenneth Gaburo. Tout en prenant des cours de saxophone et de composition, Celona joue du jazz et de la musique pop dans les boîtes de nuit de San Francisco. En 1971, il décroche le premier prix au concours BMI pour jeunes compositeurs. Il commence à travailler avec des ordinateurs et de la musique électronique au Centre for Music Experiment de l'Université de la Californie à San Diego et, en 1972, se sert d'ordinateurs pour créer et contrôler des compositions faites de sons spatiaux et relatifs au timbre. De plus, il dirige et fonde des ensembles de jazz et d'improvisation, dont le Networks Orchestra.

En 1977, il est nommé à l'Université de Victoria, où il enseigne la composition, dirige de la musique nouvelle, fait de la recherche sur des logiciels pour la composition de musique, et est le doyen associé de la faculté des arts. À ce titre, il dirige également les Fine Arts Studios for Integrated Media (studios d'art pour les médias intégrés) qui sont composés d'un Laboratory for Extended Media (laboratoire pour les médias élargis), du Studio for Digital Innovation and Video (studio pour l'innovation numérique et les vidéos), ainsi que le Studio for Design , Installation and Sound (studio de conception, d'installation et de son). Il dirige l'ensemble de musique nouvelle de l'université, Sonic Lab, lors de concerts présentant entre autres des œuvres de Webern, Stockhausen, Cage, Varèse, Rzewski, Babbitt et autres.

Possible Orchestras (at the 21st Harmonic) lui vaut le premier prix au Concours international de musique électroacoustique de Bourges en 1985. Les œuvres de Celona sont jouées dans 20 pays. Au nombre des enregistrements on retrouve notamment Music in Circular Motions (1981, Folk. FTS-37545), Cordes de nuit (1989, 4-ACM 37-CD), To Drive in LA avec Salvador Ferreras aux percussions (1987, Miramar MRS-101), l'Ex Novo Ensemble di Venezia dans son CD Ouverture (Basilica Nuova), Player Piano (1996, eSp-9601-CD Shelan), Possible Orchestras (1998, WRC8-7233 CMC), et deux pistes sonores sur CD (Pacific Rims, SP9302, et Sum over histories, SP9301, interprétées avec le Sound Pressure sextet). En sa qualité de chef d'orchestre, John Celona enregistre Remember Your Power (Centrediscs CMCCD 10104, 2004) qui présente la musique de John Burke et d'Arnold Schoenberg, Pierrot Lunaire (DVD, UVIC Studios for Integrated Media).

L'œuvre de John Celona

Celona compose surtout pour les médias électroacoustiques, accompagnés ou non d'instruments d'orchestre traditionnels. Bon nombre de ses œuvres sont jouées en public avec l'utilisation en direct d'électronique et/ou bien avec la manipulation en direct d'instruments par électronique. Ses compositions (de musique nouvelle, jazz d'avant-garde, musique pop et musique du monde), sont reconnues pour leurs évocations spatiales, leur orchestration au niveau du timbre, la densité de leur texture, leur sensibilité et leur éclectisme. Il travaille au développement de logiciels de médias intégrés qui sont utilisés dans les compositions et les concerts électroacoustiques. Il crée un logiciel de composition, d'orchestration, d'analyse et de prestation musicale en temps réel pour l'environnement Macintosh, qu'il appelle TimbreSpace. Celona reçoit des commandes de Salvador Ferreras (Instrument Flying, 1982; Primitive Cool Suite, 1985), de Days, Months, and Years to Come (Magnetic Band) (Music on One Timbre, 1979), d'Arraymusic (Distant Drummer, 1986; Elan B, 1988), du festival international de Victoria (Moving Points, 1979; Voce Mod, 1991) et de Sound Pressure (sum over histories, 1990).

Vers la fin de 1999, John Celona s'engage dans une autre voie. Il forme l'ensemble John Celona's Blue City qui regroupe des musiciens partageant ses goûts en matière de musique classique et contemporaine ainsi que pour le jazz et l'improvisation musicale structurée. L'ensemble Blue City interprète une forme de musique qui est déjà complètement composée et qui comporte des solos. Il enregistre sur étiquette CityLights.

Celona est membre du Centre de musique canadienne.


//