Boulton, Henry John

Henry John Boulton, avocat, homme politique et juge (Kensington, Angl., 1790 -- Toronto, 18 juin 1870). Bien qu'il ait été fonctionnaire dans les années 1830, on se souvient surtout de Boulton pour les controverses qu'il soulève au Haut-Canada et à Terre-Neuve.

Boulton, Henry John

Henry John Boulton, avocat, homme politique et juge (Kensington, Angl., 1790 -- Toronto, 18 juin 1870). Bien qu'il ait été fonctionnaire dans les années 1830, on se souvient surtout de Boulton pour les controverses qu'il soulève au Haut-Canada et à Terre-Neuve. Arrivé au Canada vers 1800, il étudie le droit à York (Toronto), de 1807 à 1811 et poursuit ses études en Angleterre jusqu'en 1816. De retour au Haut-Canada, il est accepté dans les cercles dirigeants du FAMILY COMPACT et nommé solliciteur général en 1818, puis procureur général en 1829.

Il est élu comme député indépendant de Niagara à l'assemblée législative en 1830 et joue un rôle important dans l'expulsion de William Lyon MACKENZIE de l'assemblée en 1831 et 1832. Lorsqu'il reçoit l'ordre de réintégrer Mackenzie en 1832, Boulton critique sévèrement le Colonial Office, qui le congédie aussitôt. L'année suivante, il est nommé juge en chef de Terre-Neuve, où il sème de nouveau la controverse et est rappelé en 1838.

Boulton retourne à la pratique du droit à Toronto, est élu à l'assemblée en 1841 et, dès 1847, il gravite autour des réformistes LAFONTAINE et Robert BALDWIN. Individualiste forcené, il rompt avec les réformistes en 1850, puis quitte la vie politique en 1851 et la pratique du droit en 1861. Sa veuve, anciennement Eliza Jones de Brockville, épouse Goldwin SMITH.