Bond, sir Robert

Sir Robert Bond, homme politique, premier ministre de Terre-Neuve de 1900 à 1909 (St. John's, 26 févr. 1857 -- Whitbourne, T.-N., 16 mars 1927).

Bond, sir Robert

Sir Robert Bond, homme politique, premier ministre de Terre-Neuve de 1900 à 1909 (St. John's, 26 févr. 1857 -- Whitbourne, T.-N., 16 mars 1927). Ayant surtout fait ses études en Angleterre, Bond revient à Terre-Neuve vers 1874, fait son stage d'avocat avec sir William WHITEWAY, mais ne pratique jamais le droit. Il fait son entrée à l'Assemblée législative en 1882.

Nationaliste terre-neuvien, Bond appuie la construction d'un chemin de fer sur l'île, favorise les liens commerciaux avec les États-Unis et tente d'améliorer le statut de Terre-Neuve au sein de l'Empire britannique. Nommé secrétaire de la colonie au sein du Cabinet libéral de Whiteway en 1889, il essaie, en 1890, de négocier un traité de réciprocité avec les États-Unis, lequel provoquera un différend important avec le gouvernement du Canada. Lors de la crise financière de 1894-1895 qui sévit dans l'île, il ne réussit pas à s'entendre sur les conditions d'adhésion à la Confédération canadienne, mais il obtient tout de même un prêt de l'Angleterre qui sauve la colonie de la faillite.

Bond devient chef des libéraux en 1897 et premier ministre en 1900. Il se préoccupe surtout des affaires extérieures. Il tente à nouveau, mais sans succès, de négocier un traité de réciprocité. Déçu, il exerce des représailles qui sont à l'origine d'un long conflit sur les droits de pêche qui oppose la Terre-Neuve aux États-Unis et à l'Angleterre. Les élections de 1908 se terminent par un vote ex aequo entre lui et sir Edward MORRIS du People's Party et ce dernier en sort vainqueur. Bond dirige l'Opposition jusqu'à ce qu'il se retire de la vie politique en 1914.