Naviguer "Personnages historiques"

Afficher 1-7 de 7 résultats
Article

Érik le Rouge

Érik le Rouge (Eiríkr rauða en vieux norrois et Eiríkur rauði en islandais moderne, ou Erik Thorvaldsson), colonisateur, explorateur, chef (né dans le district de Jæren, en Norvège; décédé vers l’an 1000 à Brattahlid, au Groenland). Colon islandais aux moyens modestes, bani de son pays pour avoir participé à une violente rixe, Érik le Rouge se crée une nouvelle réputation en explorant le Groenland et y fonde le premier village scandinave. Un de ses fils, Leif Eriksson, dirige quelques-unes des premières explorations européennes de la côte est de l’Amérique du Nord, y compris des régions qui font aujourd’hui partie de l’Arctique et des provinces de l’Atlantique.

Article

Fraser, Simon

Simon Fraser, explorateur et commerçant de fourrures (né le 20 mai 1776 à Mapletown, Hoosick Township, N. Y.; décédé le 18 août 1862 à St. Andrews West, Canada-Ouest). Simon Fraser est passé à l'histoire surtout pour son exploration audacieuse du fleuve Fraser.

Article

Henday, Anthony

Anthony Henday, explorateur (probablement l'île de Wight, Angl.; période d'activité 1750-1762). Il est allé plus loin que tout autre Blanc avant lui dans les régions reculées de l'Ouest du Canada, et son journal contient d'importantes observations sur la vie des autochtones à cette époque.

Article

Jean Cabot

Jean Cabot (ou Giovanni Caboto), marchand, explorateur (né avant 1450 en Italie, mort en un lieu et une date inconnue). En 1496, Le roi d’Angleterre Henri VII octroie à Jean Cabot le droit de voguer à la recherche d’une route pour atteindre l’Asie en passant par l’ouest et de terres non revendiquées par un monarque chrétien. Jean Cabot organise trois voyages, dont le second, en 1497, est le plus fructueux. Pendant ce voyage, il longe les côtes du Labrador et de Terre-Neuve, aperçoit possiblement des Beothuks ou des Innus et fait l’importante découverte de riches bancs de morue dans la région. À l’époque, beaucoup croient que la terre que Jean Cabot a aperçue est la côte est de l’Asie, la mythique île de Brasil ou la tout aussi fabuleuse île des Sept Cités. Jean Cabot et son équipage sont le deuxième groupe d’Européens à atteindre ce qui sera plus tard le Canada, après les explorateurs vikings vers 1000 de notre ère. Bien que Cabot n’ait pas trouvé la route de commerce qu’il cherchait, le voyage de 1497 permet à l’Angleterre de revendiquer un droit sur l’Amérique du Nord et de découvrir de nouvelles pêcheries gigantesques.

Article

John By

À la fin de 1810, il retourne en Angleterre et entre brièvement au service de Wellington durant la guerre d'Espagne. Au début de 1812, il est nommé officier-ingénieur pour les Royal Gunpowder Mills.

Article

Samuel de Champlain

Samuel de Champlain, cartographe, explorateur, administrateur colonial, auteur (né vers 1567 à Brouage, en France; décédé le 25 décembre 1635 à Québec). Connu comme le «Père de la Nouvelle-France», Samuel de Champlain joue un rôle central dans l’établissement et les débuts de cette colonie, de 1603 à 1635. On lui attribue également la fondation de la ville de Québec en 1608, ainsi que l’exploration de la côte atlantique (enAcadie), de l’intérieur du Canada ainsi que la région des Grands Lacs. Contribuant en outre à la fondation de colonies françaises en Acadie et à Trois-Rivières, il établit des relations amicales et des alliances avec divers groupes des Premières Nations, dont les Montagnais, lesHurons, les Odawaset les Népissingues. Pendant de nombreuses années, Samuel de Champlain demeure le principal responsable de l’administration de la colonie de la Nouvelle-France. En plus de nombreuses cartes d’Amérique du Nord, il publie quatre ouvrages au cours de sa vie, seuls témoignages écrits de la Nouvelle-France du début du 17e siècle.

Article

Samuel Wilmot

Samuel Wilmot, pisciculteur (Belmont Farm, canton de Clarke, Durham-Ouest, Haut-Canada, 22 août 1822 -- Newcastle, Ont., 17 mai 1899).