Naviguer "Villes"

Afficher 81-100 de 218 résultats
Article

Kitchener-Waterloo

Kitchener et Waterloo, villes jumelles du centre Sud-Ouest de l’Ontario, sont situées à 105 km au sud-ouest de Toronto. Chacune d’elles conserve sa culture politique, mais toutes deux partagent un même cadre historique et ont connu un développement socioéconomique similaire. Kitchener (appelée à l’origine « Berlin »), la plus populeuse des deux, était le siège social du comté (1853), et le centre judiciaire et financier du comté de Waterloo (1853-1973). Elle conserve son influence prédominante au sein de la municipalité régionale de Waterloo, formée en 1973, qui comprend plusieurs villes et autres communautés, dont Waterloo et Cambridge.

Article

Kitsilano

Le Canadien Pacifique nomme la région en l'honneur du célèbre chef squamish, Khahtsahlanogh. De nombreux logements unifamiliaux y sont construits en deux phases, de 1905 à 1912, et après 1932.

Article

L'Ancienne-Lorette

Son histoire remonte à 1674, alors que le jésuite Pierre Chaumonot (1611-1693) construit une chapelle à cet endroit pour les HURONS chassés de leur patrie (Ontario) par les Iroquois.

Article

L'Assomption

L’Assomption (Québec), constituée en ville en 1992, population : 20 065 habitants (recensement de 2011), 16 738 (recensement de 2006).

Article

La Baie

La Baie est fondée en 1838 par des employés de la Société des Vingt-et-un, entreprise forestière de Charlevoix achetée par William Price en 1842. Aux scieries de Price s'ajoutent bientôt des installations portuaires qui font du havre naturel de La Baie un port important de la côte de l'Atlantique.

Article

La Pocatière

En 1672, François Pollet de La Combe-Pocatière reçoit en cadeau la seigneurie de la Grande-Anse de la part de son beau-père, Nicolas Juchereau de Saint-Denys. Ce territoire devient la paroisse de Sainte-Anne-de-La-Pocatière et, plus tard, la ville de La Pocatière.

Article

La Prairie

 La Prairie, Qc., Ville du Québec; pop. 21 763 (recens. 2006), 18 896 (recens. 2001), const. en 1909, en banlieue de Montréal. sur la rive sud du fl. Saint-Laurent.

Article

Lachenaie

L'ancienne colonie agricole remonte à 1672, à l'arrivée des premiers colons. Son histoire est enracinée dans la TRAITE DES FOURRURES.

Article

LaSalle

Histoire En 1667, René Robert Cavelier de LASALLE devient seigneur des terres de la ville actuelle. Afin d'éviter les rapides de Lachine, commerçants, explorateurs et autochtones font du portage en empruntant un chemin qui deviendra le boulevard LaSalle.

Article

Laterrière

On a d'abord donné le nom de Laterrière au canton (1850) puis à la paroisse (1882). Ce nom vient de Marc-Pascal de Sales Laterrière, qui représentait le Saguenay dans la province du Canada.

Article

Laval

Laval, Québec, est constituée en tant que ville en 1965, population 422 993 (recensement de 2016), 401 553 (recensement de 2011) Laval est formée par la fusion de 14 municipalités : Chomedey, Duvernay, Laval-des-Rapides, Laval-Ouest, Pont-Viau, Sainte-Rose, Auteuil, Fabreville, Îles-Laval, Laval-sur-le-lac, Sainte-Dorothée, Saint-François, Saint-Vincent-de-Paul et Vimont. Laval se classe troisième au rang des plus grandes villes du Québec. Elle est située sur l’Île Jésus, au nord de l’île de Montréal.Laval est séparée de l’île de Montréal par la rivière des Prairies et de la terre ferme au nord par la rivière des Mille-Îles. Elle doit son nom à François de Laval, le premier évêque catholique de Québec (1674-1688) et, à un moment donné (1675-1680), seigneur de l’île Jésus.

Article

Le Gardeur

D'abord établie en tant que paroisse sous le nom de Saint-Paul-l'Ermite en 1857, la ville est constituée sous le même nom en 1973 avant d'adopter celui de Le Gardeur en 1978.

Article

Lethbridge

Lethbridge, ville de l’Alberta constituée en 1906; population 92729 (recensement de 2016), 83517 (recensement de 2011). Lethbridge est située à 215 km au sud-est de Calgary . La ville donne sur les rives escarpées de la vallée de la rivière Oldman .

Article

Lévis

L'activité économique de Lévis repose sur le secteur commercial et le secteur des services, mais l'industrie y joue aussi un rôle important. D'autres produits manufacturés comprennent l'alimentation, les boissons gazeuses et les produits de plastique et de métal.

Article

Lloydminster

Lloydminster (Alberta et Saskatchewan) constituée en ville en 1958, 19 645 habitants en Alberta et 11 765 en Saskatchewan (recensement de 2016), 18 032 en Alberta et 9772 en Saskatchewan (recensement de 2011). La ville de Lloydminster est située à environ 275 km à l’ouest de Saskatoon et à 250 km à l’est d’Edmonton. On l’appelle la « ville-frontière » étant donné qu’elle chevauche la frontière de la Saskatchewan et de l’Alberta. Elle et la ville de Flin Flon au Manitoba sont les deux seules localités canadiennes divisées par une frontière interprovinciale.

Article

London

London, ville de l'Ontario., const. en 1855, pop. 366 151 (recens. 2011), 352 395 (recens. 2006); chef-lieu du comté de Middlesex; située au coeur de la péninsule sud-ouest de la province, à mi-chemin entre Toronto (185 km) et Windsor (190 km).

Article

Longueuil

En 1657, Charles LE MOYNE de Longueuil et de Châteauguay, un marchand de Ville-Marie (Montréal), se voit concéder un territoire le long du Saint-Laurent. Il le nomme Longueuil d'après le village natal de sa mère en France. La municipalité paroissiale de Saint-Antoine de Longueuil est fondée en 1845.

Article

Mascouche

L'histoire de Mascouche est étroitement liée aux rôles joués par Gabriel Christie, Peter Pangman et son fils John, trois des derniers propriétaires de la seigneurie de La Chesnaye.

Article

Medicine Hat

Medicine Hat (Alberta), ville constituée en 1906, compte 63 260 habitants au recensement de 2016 et 60 005 habitants au recensement de 2011. Medicine Hat est l’une des plus grandes villes de l’Alberta. Elle est située dans le sud-est de la province, aux abords de la ligne principale du chemin de fer du Canadien Pacifique et de la route transcanadienne, et elle est traversée par la rivière Saskatchewan Sud. En moyenne, Medicine Hat bénéficie de 330 jours d’ensoleillement par année, ce qui en fait la ville la plus ensoleillée au pays. La ville est gouvernée par un conseil municipal formé de huit conseillers et d’un maire.