Naviguer "Régions"

Afficher 1-20 de 33 résultats
Article

Baie James

Prolongement sud de la BAIE D'HUDSON, la baie James est large d'environ 160 km entre la pointe Louis-XIV, sur la côte Est, et le cap Henrietta-Marie, à l'ouest.

Article

Basses terres du Saint-Laurent

Quand on parle des basses terres du Saint-Laurent on entend la plaine qui borde le fleuve Saint-Laurent entre la ville de Québec, à l'est, et Brockville, en Ontario, à l'ouest. À l'ouest, cette plaine comprend la vallée de l'Outaouais jusqu'à Renfrew, en Ontario.

Article

Bassin hydrographique

Un bassin hydrographique est un territoire qui déverse l’eau qu’il a reçue sous forme de précipitations vers un cours d’eau ou un réseau hydrographique de cours d’eau.

Article

Bouclier canadien

Le Bouclier canadien désigne la partie exposée de la croûte continentale sous-jacente à la majeure partie de l’Amérique du Nord. Cette croûte, le « craton nord-américain », s’étend du nord du Mexique au Groenland et est composée de roches dures vieilles d’au moins un milliard d’années. Les roches du craton nord-américain, à l’exception de celles qui forment le Bouclier canadien, sont enfouies profondément et recouvertes de terre et d’autres matériaux. Recouvrant 5 millions de km2, le Bouclier représente à peu près 50 % de la masse terrestre du Canada. Rappelant la forme d’un fer à cheval ou de ces boucliers utilisés lors des combats en corps à corps, le Bouclier canadien commence à l’est au Labrador, comprend presque tout le Québec, la plus grande partie de l’Ontario et du Manitoba, la partie nord de la Saskatchewan, le coin nord-ouest de l’Alberta ainsi que la plus grande partie des Territoires du Nord-Ouest, du Nunavut et de l’archipel Arctique. (On le retrouve aussi dans certaines régions des États-Unis, dans les États de New York, du Wisconsin et du Minnesota.) Le Bouclier a jadis fait obstacle à la colonisation, mais il est aussi la source de précieuses ressources, telles que des minéraux, des forêts de conifères et des sites propices pour l’installation de barrages hydroélectriques.

Article

Béringie

La Béringie revêt une double importance : elle ouvre la voie aux échanges intercontinentaux de plantes et d'animaux pendant les périodes glaciaires et aux échanges interocéaniques pendant les périodes interglaciaires.

Article

New Caledonia

 New Caledonia (ou « New Scotland ») est le nom que Simon FRASER donne, en 1806, à la région du plateau central et des hautes terres de la COLOMBIE-BRITANNIQUE. Fraser est actionnaire, commerçant et explorateur de la COMPAGNIE DU NORD-OUEST (CNO).

Article

Cassiar, district de

Le district de Cassiar se trouve dans la partie nord-ouest de la Colombie-Britannique. Traditionnellement, il englobe les bassins des rivières Stikine et Dease et ceux des rivières Upper Taku, NASS et Kechika.

Article

Contreforts

Au Canada, les contreforts des MONTAGNES ROCHEUSES sont situés entre celles-ci, les plaines de l'Alberta et les basses-terres du Nord-Est de la Colombie-Britannique.

Article

Old Crow, plaine

La végétation qu'on y trouve est celle de la toundra avec des touffes sporadiques d'épinettes de la forêt boréale. De plus, des broussailles de saules longent le parcours de la rivière Old Crow.

Article

Ligne de crête

Ligne de crête est la région de hautes terres agissant parfois comme ligne de partage des eaux. Ces zones avaient une grande importance à l'époque de la TRAITE DES FOURRURES, car elles servaient à déterminer les routes et les PORTAGES.

Article

Horton, plaine de

La végétation du Nord, qui est celle de la toundra subarctique, est surtout constituée de graminées et d'arbrisseaux nains; le Sud se caractérise par des espaces boisés d'épinettes rabougries et éparses sur un tapis de lichens.

Article

Sillon des Rocheuses

Le sillon des Rocheuses est une vaste et profonde vallée qui s’étend sur environ 1 500 km, de Bitterroot Valley, dans le nord-ouest du Montana, à la plaine de la Liard, immédiatement au sud du Yukon, après avoir traversé la Colombie-Britannique. Son plancher, le plus souvent plat, s’étale sur 3 à 20 km de largeur et s’élève entre 600 et 1000 m au-dessus du niveau de la mer. Bordé de longues parois de roches sédimentaires, volcaniques ou ignées, le sillon est parfois appelé la « vallée des mille pics », en raison des imposantes chaînes de montagnes présentes de chaque côté de la vallée : les Rocheuses à l’est et les chaînes Columbia et Omineca ainsi que les monts Cassiar à l’ouest. Les abondantes ressources offertes par cet unique paysage sont exploitées par l’homme depuis l’époque précoloniale.

Article

Labrador, Hautes-Terres du

Formées d'anciennes roches du précambrien et très englacées pendant l'ère quaternaire (qui débute il y a 1,65 millions d'années et prend fin il y a 10 000 ans), ces montagnes alimentent plus de 70 petits glaciers, qui sont les glaciers situés le plus au sud de la partie est de l'Amérique du Nord.

Article

Désert

L'absence de précipitations dans les déserts s'explique par un phénomène ou par une combinaison de phénomènes.