Naviguer "Lieux historiques nationale"

Afficher 1-20 de 86 résultats
Article

Quai 21

​Le Quai 21 était un hangar maritime accueillant les immigrants sur le front de mer de Halifax entre 1928 et 1971.

Article

Fort Amherst

Le Fort Amherst, situé du coté ouest du port de Charlottetown, à l'Île-du-Prince-Édouard, a été construit par les Anglais à la fin de 1758. L'établissement a d'abord été connu sous le nom de Port-la-Joye, fondé en 1720 à titre de capitale de la colonie française de l'Île Saint-Jean.

Article

Fort Anne

Pendant les 40 années qui suivent, les Anglais de fort Anne vivent une situation précaire dans une province en majorité acadienne, et se voient constamment menacés par les Français et les Amérindiens. Le statut du fort décline avec la fondation d'Halifax (1749) et la déportation des Acadiens (1755).

Article

Ranch Bar U

Le ranch Bar U, dont le nom officiel est la North West Cattle Company, est créé en 1882 dans les contreforts au sud des montagnes Rocheuses, dans un territoire qui deviendra par la suite la province de l’Alberta. Devant son surnom à la forme de sa marque de bétail, le « Bar U » figure parmi les ranchs les plus puissants qui dominent les Prairies à la fin du 19e siècle. Au début des années 1990, Parcs Canada acquiert le Bar U avec l’intention d’en faire un lieu public de commémoration de l’histoire de l’élevage du bétail au Canada. Le lieu historique national du Canada du Ranch-Bar U ouvre ses portes en juillet 1995.

Article

Basilique Notre-Dame de Montréal

La Basilique Notre-Dame de Montréal est située à l’intersection des rues Notre-Dame Ouest et Saint-Sulpice dans l’arrondissement de Ville-Marie. Ce joyau du patrimoine religieux québécois est érigé par les Sulpiciens afin de servir d’église paroissiale. Construite de 1824 à 1829, Notre-Dame de Montréal est un des plus anciens exemples d’architecture religieuse de style néo-gothique au Canada. Cette construction hardie et novatrice à l’échelle alors inégalée en Amérique du Nord est due à James O’Donnell, un architecte irlandais originaire de New York. Sa décoration intérieure réalisée sous la supervision de Victor Bourgeau, de même que la richesse de ses ornements, sont uniques et suscitent chez le visiteur un réel émerveillement. Elle est d’ailleurs l’un des attraits touristiques majeurs de la Ville de Montréal.

Article

Bataille des plaines d’Abraham

La bataille des plaines d’Abraham (13 septembre 1759), aussi appelée bataille de Québec, est un moment décisif de la guerre de Sept Ans et de l’histoire du Canada. Une force d’invasion britannique, menée par le général James Wolfe, bat les troupes françaises dirigées par le marquis de Montcalm et les oblige à céder la ville de Québec aux Britanniques. Les deux commandants en chef meurent de blessures subies lors de la bataille. Les Français ne reprennent jamais la ville et perdent la Nouvelle-France en 1760. À la fin de la guerre, en 1763, la France cède aux Anglais plusieurs colonies, dont le Canada.

Article

Lieu historique national du Canada de la Bataille-des-Hauteurs-de-Queenston

Le lieu historique national de la Bataille-des-Hauteurs-de-Queenston commémore une bataille qui s'est déroulée le 13 octobre 1812, lorsque l'armée britannique et la milice canadienne, appuyées de leurs alliés des Premières nations, ont repoussé une invasion de l'armée américaine sur l'escarpement du Niagara, lequel surplombe le village de Queenston.