Naviguer "Ingénieurs"

Afficher 21-40 de 50 résultats
Article

Gilbert Monture

Gilbert Clarence Monture (Big Feather), O.C., O.B.E. (Ordre de l’Empire britannique), ingénieur minier mohawk, fonctionnaire et officier militaire (né le 27 août 1895 dans la réserve des Six Nations, en Ontario ; décédé le 19 juin 1973 à Ottawa). Gilbert Monture fréquente l’université lorsque la Première Guerre mondiale a éclaté, le poussant à interrompre ses études pour s’enrôler dans l’armée canadienne. Après la guerre, il complète son diplôme et devient un ingénieur minier de renommée mondiale.

Article

Gisborne, Frederick Newton

Frederick Newton Gisborne, ingénieur télégraphiste (Broughton, Angl., 8 mars 1824 -- Ottawa, 30 août 1892). À 32 ans, Gisborne termine la première ligne télégraphique sous-marine en Amérique du Nord, reliant Terre-Neuve au continent à travers le détroit de Cabot.

Article

Haultain, Herbert Edward Terrick

Herbert Edward Terrick Haultain, ingénieur des mines et professeur (Brighton, Angl., 9 août 1869 -- Toronto, 19 sept. 1961). Diplômé de l'U. de Toronto, Haultain acquiert une expérience minière pratique en Europe puis retourne au Canada en 1905 comme professeur en mines et en génie à l'U.

Article

John By

À la fin de 1810, il retourne en Angleterre et entre brièvement au service de Wellington durant la guerre d'Espagne. Au début de 1812, il est nommé officier-ingénieur pour les Royal Gunpowder Mills.

Article

Joseph-Armand Bombardier

Joseph-Armand Bombardier, entrepreneur, inventeur de la motoneige et du Ski-Doo (né le 16 avril 1907 à Valcourt, au Québec; décédé le 18 février 1964 à Sherbrooke, au Québec). Alors que beaucoup d’inventions de Bombardier démontrent ses compétences dans le domaine de la mécanique, sa capacité à répondre aux besoins en matière de transport, mais aussi à savoir les susciter, engendre un maximum d’innovations sous la houlette de l’entreprise qui porte son nom.

Article

Julie Payette

Julie Payette, C.C., CMM, COM, C.Q., C.D., astronaute, ingénieure, pilote d’avion à réaction, musicienne (née le 20 octobre 1963 à Montréal, au Québec). Julie Payette est la première astronaute canadienne à monter à bord de la station spatiale internationale, ce qu’elle a fait deux fois. Elle a assumé les fonctions d’astronaute en chef pour l’Agence spatiale canadienne de 2000 à 2007. De 2013 à 2016, elle a été directrice de l’exploitation du Centre des sciences de Montréal et vice-présidente de la Société immobilière du Canada. Scientifique accomplie et respectée, musicienne et athlète, Julie Payette est membre du conseil d’administration d’À nous le podium et du Comité olympique canadien. En juillet 2017, le premier ministre Justin Trudeau recommande la nomination de Julie Payette comme 29e gouverneure générale du Canada. Elle a défendu ce mandat du 2 octobre 2017 au 21 janvier 2021, moment de sa démission suivant des allégations de comportements abusifs envers son personnel.

Article

Killaly, Hamilton Hartley

Hamilton Hartley Killaly, ingénieur et fonctionnaire (Dublin, Irl., 1800  -- Picton, Ont., 28 mars 1874). Killaly fréquente le Trinity College de Dublin et travaille comme ingénieur à des projets de canaux avant d'immigrer dans le Haut-Canada en 1835.

Article

Klein, George Johnn

George Johnn Klein, ingénieur d'études (Hamilton, Ont., 15 août 1904 -- Ottawa, 4 nov. 1992). La carrière de cet inventeur, probablement le plus productif au Canada au cours du XXe siècle, s'étend de l'époque « des baguettes en bois tenues par de la ficelle » à l'époque de la navette spatiale. Il travaille au Conseil national de recherches du Canada (CNRC) de 1929 à 1969, puis comme consultant après sa retraite. Il conçoit les premières souffleries aérodynamiques du CNRC et entreprend des recherches sur les moyens de fixer des skis à un avion, ce qui le mène à concevoir la motoneige Weasel de l'armée (fabriquée en série aux États-Unis sous le nom de M-29) et, finalement, à étudier la mécanique de la neige, domaine dans lequel il fait autorité. Toute sa vie, il est expert des systèmes d'engrenage.

Article

Mackenzie, Chalmers Jack

Chalmers Jack Mackenzie, ingénieur, directeur de recherche (St. Stephen, N.-B., 10 juill. 1888 -- Ottawa, 26 févr. 1984). Au Canada, il est l'acteur le plus important du développement de la science après 1945. Il étudie le génie civil à l'U.

Article

Marc Garneau

Marc Garneau, C.C., astronaute, officier, ingénieur et homme politique (né le 23 février 1949 à Québec, au Québec).

Article

Martha Salcudean

Martha Eva Salcudean (née Abel), O.C., O.B.C., professeure de génie mécanique (née le 26 février 1934 à Cluj, en Roumanie; décédée le 17 juillet 2019, en Colombie-Britannique). Martha Eva Salcudean était une spécialiste de renom en mécanique des fluides numériques et en transfert thermique. En 1985, elle a été nommée directrice du département de génie mécanique de l’Université de la Colombie-Britannique. Ceci a fait d’elle la première femme à diriger un département de génie dans une université canadienne. Martha Eva Salcudean a consacré une grande partie de sa carrière universitaire à forger des partenariats de recherche et de développement. Elle a favorisé la collaboration entre les universités, les agences gouvernementales et les groupes industriels dans des secteurs comme l’exploitation minière, l’industrie des pâtes et papiers, et l’aéronautique.

Article

McGregor, Gordon Roy

Gordon Roy McGregor, ingénieur, aviateur et dirigeant d'entreprise aérienne (Montréal, 26 sept. 1901 -- id., 8 mars 1971). En 1923, après des études à l'U. McGill, il travaille comme ingénieur à la Bell Telephone Co.

Article

Ouimet, Joseph-Alphonse

Joseph-Alphonse Ouimet, ingénieur, président de la Société Radio-Canada (Montréal, 12 juin 1908 -- id., 20 déc. 1988). Après avoir étudié à l'U. de Montréal et à l'U. McGill, Ouimet travaille pour une société qui met au point un prototype de récepteur de télévision en 1932.

Article

Roland Galarneau

Roland Galarneau, C.M., machiniste et inventeur (né le 16 février 1922, à Hull, au Québec; décédé le 22 mai 2011, à Hull). À la fin des années 1960, Roland Galarneau a inventé le Converto‑Braille, une imprimante informatisée capable de transcrire du texte en braille, à un rythme de 100 mots par minute. Il s’agissait d’une innovation historique pour les personnes présentant des déficiences visuelles; en effet, ce système accroissait grandement les possibilités de consulter des manuels et tout autre type de documents ou de renseignements écrits. Roland Galarneau a ultérieurement, dans les années 1970, mis au point des versions plus rapides de son Converto‑Braille. L’entreprise qu’il a fondée a finalement, dans les années 1980, adapté ce système sous la forme d’un logiciel pour ordinateur IBM, précurseur du logiciel braille utilisé aujourd’hui.

//