Naviguer "Récipiendaires de la Croix de Victoria"

Article

Robert Hampton Gray, V.C.

Robert Hampton (Hammy) Gray, V.C., aviateur et étudiant (né le 2 novembre 1917 à Trail, en Colombie-Britannique; décédé le 9 août 1945 dans la baie d’Onagawa, à Honshu, au Japon). Après la Deuxième Guerre mondiale, Robert Hampton Gray reçoit la Croix de Victoria (V.C.) à titre posthume, la plus haute décoration pour bravoure de l’Empire britannique. Il est la dernière personne à recevoir cet honneur lors de cette guerre.

Article

William Neilson Hall

William Neilson Hall, marin (né le 25 avril 1829 à Horton Bluff [aujourd'hui Lockhartville], NS; décédé le 25 août 1904 à Horton Bluff). Hall est le premier homme noir, le premier Néo-Écossais et le premier Canadien de la Marine à recevoir la croix de Victoria.

Article

John Osborn, V.C.

John Robert Osborn, V.C., soldat et laboureur (né le 2 janvier 1899 dans Foulden, à Norfolk, en Angleterre; décédé le 19 décembre 1941 à Hong Kong). Les actes héroïques de John Osborn lui ont mérité la Croix de Victoria (V.C.), la plus haute distinction pour bravoure au sein des troupes de l’Empire britannique, la première à être décernée pour la Deuxième Guerre mondiale.

Article

Thomas Ricketts, V.C.

Thomas (Tommy) Ricketts, soldat, pharmacien, récipiendaire de la Croix de Victoria (né le 15 avril 1901 à Middle Arm, White Bay, Terre-Neuve et Labrador ; décédé le 10 février 1967 à St. John’s). Durant la Première Guerre mondiale, Tommy Ricketts est le plus jeune soldat à recevoir la Croix de Victoria (V.C.), la plus haute récompense pour bravoure dans les troupes de l’Empire britannique.

Article

Robert Shankland, V.C.

​Robert Shankland, soldat, comptable, récipiendaire de la Croix de Victoria (né le 10 octobre 1887 à Ayr en Écosse; décédé le 20 janvier 1968 à Vancouver en Colombie‑Britannique). Durant la Première Guerre mondiale, le lieutenant Robert Shankland est l’un des trois soldats, habitant tous la même rue à Winnipeg, à recevoir la Croix de Victoria (V.C.), la plus haute distinction récompensant des actes de bravoure accomplis par des militaires au service de l’Empire britannique. Un tel tour de force – trois hommes habitant la même rue, en l’occurrence la rue Pine à Winnipeg rebaptisée chemin Valour en leur honneur, décorés de la V.C. – n’a jamais été réalisé nulle part ailleurs dans tout l’Empire britannique.