Naviguer "Nouvelle-France"

Afficher 21-40 de 83 résultats
Article

Claude de Ramezay

Claude de Ramezay (né le 15 juin 1659 à La Gesse, en France; décédé le 31 juillet 1724 à Québec). Claude de Ramezay est venu en Nouvelle-France comme officier dans les troupes de la marine. Il a agi à titre de gouverneur de Trois-Rivières (1690-1699), commandant des troupes canadiennes (1699-1704), gouverneur de Montréal (1704-1724) et gouverneur général par intérim de la Nouvelle-France (1714-1716). Pendant son séjour en Nouvelle-France, il s’est intéressé au commerce des fourrures et du bois. On se souvient également de lui pour sa résidence, le Château Ramezay. Construit en 1705, c’est aujourd’hui un musée et l’un des bâtiments historiques les plus importants de Montréal.

Article

Commerçants de fourrures noirs au Canada

Le rôle des personnes noires dans l’histoire de la traite de fourrures est rarement pris en compte. Peu d’entre elles avaient la possibilité d’écrire et de diffuser leur histoire, ce qui est attribuable à un ensemble de facteurs complexes, notamment le racisme et un accès limité à l’alphabétisme. Peu de documents historiques se penchent sur le rôle joué par les personnes noires. Toutefois, les historiens ont réussi à identifier plusieurs commerçants de fourrures noirs remplissant différents rôles, ainsi qu’une famille entière ayant marqué l’histoire.

Article

Courcelle, Daniel de Rémy de

Daniel de Rémy de Courcelle, gouverneur de la Nouvelle-France de 1665 à 1672 (France, 1626 -- id., 24 oct. 1698). Aristocrate et officier militaire, il arrive à Québec n'aspirant qu'à la guerre et déterminé à vaincre la puissante Confédération iroquoise.

Article

Coureurs de côtes

Commerçants itinérants du Canada français rural du XVIIIe siècle. Ils apparaissent nombreux au moment où LOUISBOURG et les Antilles commencent à n'assurer qu'un marché irrégulier pour les surplus de blé de la colonie.

Article

Coureurs des bois

Les coureurs des bois étaient des commerçants itinérants qui s’adonnaient sans permis à la traite des fourrures en Nouvelle-France. Les Anglais de la baie d’Hudson les appelaient wood-runners et les Anglo-Hollandais de New York, bush-lopers. Contrairement aux voyageurs, qui étaient autorisés à transporter des marchandises aux postes de traite, les coureurs des bois étaient considérés en quelque sorte comme des hors-la-loi parce qu’ils n’avaient pas de permis délivré par les autorités coloniales. Libres et indépendants, ils ont joué un rôle important dans l’exploration européenne du continent et ont établi des relations commerciales essentielles avec les peuples autochtones.

Article

Daniel Greysolon Dulhut

Daniel Greysolon Dulhut, coureur de bois, commerçant de fourrures et explorateur (Saint-Germain-Laval, France, v. 1639 -- Montréal, 25 févr. 1710). Dulhut contribue à l'expansion de l'empire français de la traite dans le secteur supérieur des Grands Lacs.

Article

Dollard des Ormeaux, Adam

Adam Dollard des Ormeaux, soldat (France 1635 -- Long-Sault, mai 1660). À la fin d'avril 1660, 17 Français quittent Montréal sous les ordres de Dollard des Ormeaux pour prendre dans une embuscade des chasseurs iroquois rentrant par la rivière des Outaouais.

Article

Dollier de Casson, François

François Dollier de Casson, capitaine de cavalerie, aumônier militaire, explorateur, supérieur des Sulpiciens en Nouvelle-France (1671-1674, 1678-1701), seigneur de Montréal, vicaire général, historien (château de Casson-sur-l'Eude, Basse-Bretagne, 1636 -- Montréal, 27 septembre 1701).

Article

Dupuy, Claude-Thomas

Claude-Thomas Dupuy, avocat et intendant de la NOUVELLE-FRANCE de 1725 à 1728 (Paris, France, 10 déc. 1678 -- près de Rennes, France, 15 sept. 1738). Fils d'une famille bourgeoise, Dupuy devient un avocat au parlement de Paris et, en 1720, il achète une charge de maître des requêtes.

Article

Famille Baillairgé

Baillairgé, famille d'architectes, de sculpteurs et de peintres ayant oeuvré au Québec durant cinq générations jusqu'au XXe siècle inclusivement, dont les membres les plus éminents sont Jean, François, Thomas et Charles.

Article

François-Gaston de Lévis

François-Gaston, duc de Lévis, officier de l’armée française (né le 20 août 1719 près de Limoux, France; décédé le 26 novembre 1787 à Arras, France). Issu d’une branche appauvrie de la noblesse française, il gravit les échelons de la hiérarchie militaire grâce à ses relations, son sang-froid et sa bravoure sur le champ de bataille. Déployé en Nouvelle-France lors de la guerre de Sept Ans, il est secondé auprès du marquis Louis-Joseph de Montcalm. Il remporte la bataille de Sainte-Foy le 28 avril 1760 contre la garnison britannique de Québec commandée par James Murray.

Article

Gamache, Louis-Olivier

Gamache, Louis-Olivier, habitant de l'île d'ANTICOSTI qui avait la réputation d'avoir vendu son âme au diable et d'être doté de pouvoirs surnaturels. On disait de lui que c'était un pirate et qu'il échappait à ses poursuivants en transformant son navire en boule de feu.

Article

Grande Société

Expression utilisée pendant le GUERRE DE SEPT ANS pour désigner les profiteurs de guerre chargés de fournir les vivres au Canada et aux troupes françaises qui y sont stationnées.