Naviguer "Explorateurs"

Afficher 61-79 de 79 résultats
Article

Peter Fidler

Peter Fidler, commerçant de fourrures, cartographe et explorateur (Bolsover, Angl., 16 août 1769 -- Fort Dauphin, Man., 17 déc. 1822).

Article

Quimper, Manuel

Manuel Quimper, officier de marine et explorateur (actif vers 1790). Quand surgit la CONTROVERSE DU DÉTROIT DE NOOTKA, l'Espagne envoie Quimper et six autres jeunes lieutenants raffermir sa position dans le Pacifique.

Article

Recherche de l’expédition Franklin

En 1845, la disparition de sir John Franklin et de son équipage dans l’Arctique canadien a engendré la plus grande opération de sauvetage de l’histoire de l’exploration. Plus de 30 expéditions de secours ont été envoyées en 20 ans, afin de découvrir le mystérieux destin de l’expédition Franklin qui visait à cartographier l’Arctique canadien et, par le fait même, le passage du Nord-Ouest. Les recherches se sont poursuivies d’ailleurs au 20e et au 21e siècle. Le 9 septembre 2014, on annonce que l’un des navires de l'expédition, plus tard identifié comme étant le HMS Erebus, a été retrouvé au large de l'île du Roi-Guillaume. Le 12 septembre 2016, une équipe de l’Arctic Research Foundation annonce qu’elle a retrouvé le Terror dans la baie Terror au Nunavut, au nord de l’endroit où on a découvert l’Erebus.

Éditorial

Roald Amundsen franchit le passage du Nord-Ouest

Le grand explorateur norvégien Roald Amundsen se cramponne résolument à la barre de son petit navire, le Gjøa. En ce mois d’août 1905, le Gjøa dérive dans les eaux lointaines du détroit de Simpson et vient de passer deux semaines éprouvantes à se faufiler entre les blocs de glace polaire, évitant la catastrophe de justesse. L’équipage, épuisé, ne cesse de supplier Amundsen de faire demi-tour. Celui-ci, malade, les traits tirés et le teint pâle, n’a rien mangé depuis des jours et n’ose pas dormir. Il sait que son rêve de traverser les eaux du toit du monde est à portée de main.

Article

Samuel de Champlain

Samuel de Champlain, cartographe, explorateur, administrateur colonial, auteur (né vers 1567 à Brouage, en France; décédé le 25 décembre 1635 à Québec). Connu comme le «Père de la Nouvelle-France», Samuel de Champlain joue un rôle central dans l’établissement et les débuts de cette colonie, de 1603 à 1635. On lui attribue également la fondation de la ville de Québec en 1608, ainsi que l’exploration de la côte atlantique (enAcadie), de l’intérieur du Canada ainsi que la région des Grands Lacs. Contribuant en outre à la fondation de colonies françaises en Acadie et à Trois-Rivières, il établit des relations amicales et des alliances avec divers groupes des Premières Nations, dont les Montagnais, lesHurons, les Odawaset les Népissingues. Pendant de nombreuses années, Samuel de Champlain demeure le principal responsable de l’administration de la colonie de la Nouvelle-France. En plus de nombreuses cartes d’Amérique du Nord, il publie quatre ouvrages au cours de sa vie, seuls témoignages écrits de la Nouvelle-France du début du 17e siècle.

Article

Samuel Hearne

Samuel Hearne, explorateur, négociant en fourrures, auteur, naturaliste (né en 1745 à Londres, en Angleterre; décédé en novembre 1792 à Londres, en Angleterre).

Article

Scott, Thomas

Thomas Scott, insurgé, ouvrier (né vers 1842 à Clandeboye, dans le comté de Down, en Irlande; décédé le 4 mars 1870 à la colonie de la rivière Rouge). Thomas Scott était un protestant irlandais. En 1869, il s’est installé à la colonie de la rivière Rouge et a intégré le Parti canadien. À deux reprises, ses actions contre le gouvernement provisoire d’Assiniboia ont conduit à son arrestation et à son emprisonnement. Il a été reconnu coupable de trahison et exécuté par le gouvernement provisoire, dirigé par Louis Riel, le 4 mars 1870. Son exécution a conduit à l’expédition de la rivière Rouge, une force militaire envoyée au Manitoba par le premier ministre sir John A. Macdonald pour affronter les Métis à la rivière Rouge. À compter de ces événements, les Ontariens protestants, en particulier les membres de l’ordre d’Orange, ont milité pour que Louis Riel paye pour la mort de Thomas Scott. L’exécution de ce dernier a conduit à l’exil de Louis Riel et à sa propre mise à mort pour trahison en 1885.

Article

Sir David Kirke

Sir David Kirke, commerçant et corsaire, premier gouverneur de Terre-Neuve (né à Dieppe, en France, vers 1597 ; décédé près de Londres, en Angleterre, en 1654). Avec sir William Alexander, comte de Stirling, David Kirke a formé la Compagnie des Aventuriers, qui a reçu des brevets du roi Charles 1er. Ces brevets leur ont donné le droit de commercer et de s’installer au Canada. David Kirke est devenu le propriétaire du premier esclave noir enregistré en Nouvelle-France, Olivier Le Jeune.  

Article

Sir Martin Frobisher

Sir Martin Frobisher, marin, corsaire et explorateur (né aux alentours de 1535 près de Wakefield, en Angleterre; décédé le 22 novembre 1594 à Plymouth, en Angleterre).

Article

Stairs, William Grant

William Grant Stairs, explorateur et soldat (Halifax, 28 févr. 1863 -- Chinde, Mozambique, 9 juin 1892). Il est le découvreur d'une source du Nil, la rivière Semliki, et le premier non-Africain à escalader le mont Ruwenzori.

Article

Tookoolito

Tookoolito, aussi connue sous le nom d’Hannah ou Taqulittuq (née en 1838 près de la baie Cumberland, aux Territoires du Nord-Ouest; morte le 31 décembre 1876 à Groton, au Connecticut), guide et traductrice inuite de l’explorateur américain Charles Francis Hall. Tookoolito et son mari Ebierbing (Ipiirvik selon l’épellation traditionnelle) étaient des explorateurs inuits du 19e siècle qui ont considérablement aidé les Européens à développer leur connaissance du Nord. Tookoolito et Ebierbing ont été reconnus comme des personnages historiques nationaux par le gouvernement du Canada.

Article

Vilhjalmur Stefansson

Vilhjalmur Stefansson, explorateur arctique, ethnologue, conférencier, écrivain (né le 3 novembre 1879 à Arnes, au Manitoba; décédé le 26 août 1962 à Hanover au New Hampshire, aux États‑Unis).

Article

William Baffin

William Baffin, explorateur (né probablement à Londres, en Angleterre autour de 1584; décédé le 23 janvier 1621 ou 1622 dans le golfe Persique).

Article

​Mathieu da Costa

Mateus da Costa (aussi appelé selon la langue des documents qui mentionnent son nom : « Mathieu da Costa », « Mathieu de Coste », « Matheus de Cost » et « een Swart genamd Matheu »), interprète (date et lieu de naissance inconnus; date et lieu de décès inconnus). Da Costa compte parmi les personnages les plus fascinants et les plus insaisissables du début de l’histoire canadienne. Il est considéré par les historiens comme le premier Noir à avoir visité le Canada, probablement en compagnie de Pierre Dugua de Mons et de Samuel de Champlain. Cependant plusieurs données à son sujet demeurent inconnues ou imprécises.