Naviguer "Dirigeants et activistes"

Afficher 1-20 de 80 résultats
Article

Feinberg, Abraham

Abraham Feinberg, né Nisselevicz, rabbin, chanteur et militant pour la paix (Bellaire, Ohio, 14 sept. 1899 -- Reno, Nevada, 5 oct. 1986). Feinberg grandit et fait ses études aux États-Unis, où il occupe des chaires rabbiniques dans les années 1920.

Article

Addie Aylestock

Mabel Adeline (« Addie ») Aylestock, ministre du culte de l’Église épiscopale méthodiste britannique (née le 8 septembre 1909 à Glen Allan, Ontario; décédée le 25 juillet 1998 à Toronto). Première femme noire à être ordonnée au Canada, elle a contribué à organiser plusieurs communautés en Ontario, mais également au Québec (Montréal) et en Nouvelle-Écosse (Africville, Halifax).

Article

Adelaide Hoodless

Adelaide Hoodless, née Hunter, réformatrice de l'éducation et fondatrice des Instituts féminins (St. George, Canada-Ouest, 26 févr. 1857 -- Toronto, 26 févr. 1910).

Article

Adrien Arcand

Adrien Arcand, journaliste, démagogue et fasciste (Québec, v. 1899 -- Montréal, 1er août 1967). Disciple fanatique d'Adolf Hitler à la voix stridente, il publie plusieurs journaux en plus de fonder et de diriger une série de partis politiques d'extrême droite au Québec.

Article

Tessier, Albert

Albert Tessier, réalisateur, prêtre et éducateur (Sainte-Anne-de-la-Pérade, Québec, 6 mars 1895-Trois-Rivières, 13 septembre 1976). Né dans une famille d'agriculteurs, il accède à la prêtrise en 1920.

Article

Lacombe, Albert

 Albert Lacombe, prêtre et missionnaire oblat (Saint-Sulpice, Bas-Canada, 28 févr. 1827 -- Midnapore, près de Calgary, 16 déc. 1916). Lacombe obtient beaucoup de succès dans ses missions chez les Cris et les Pieds-Noirs.

Article

Verville, Alphonse

Alphonse Verville, plombier, dirigeant syndical et député (Côte-Saint-Paul [Montréal], 28 oct. 1864 -- Montréal, 20 juin 1930). Verville quitte Montréal à l'âge de 18 ans pour travailler à Chicago, où il devient membre de l'Union internationale des plombiers.

Article

Charbonnel, Armand-François-Marie de

Armand-François-Marie de Charbonnel, évêque catholique de Toronto (près de Monistrol-sur-Loire, France, 1er déc. 1802 -- Crest, France, 29 mars 1891). Issu de la noblesse, Charbonnel est ordonné prêtre sulpicien. Il arrive en Amérique du Nord en 1839 et exerce son ministère à Montréal jusqu'en 1847.

Article

Droits des Autochtones au Canada

En raison de la très grande diversité des Premières Nations, des Métis et des Inuits au Canada, les droits des Autochtones se prêtent mal aux généralisations. Toutefois, les droits des Autochtones sont des droits inhérents et collectifs issus de l’occupation du territoire que l’on appelle aujourd’hui le Canada, et des ordres sociaux en place avant l’arrivée des colons européens en Amérique du Nord. Pour beaucoup, le concept des droits autochtones se résume au droit à l’indépendance et à l’autodétermination en matière de gouvernance, de territoire, de ressources et de culture.

Article

Ordre d’Orange au Canada

L’Ordre d’Orange était une société fraternelle politique et religieuse au Canada. Du début du XIXe siècle, ses membres ont fièrement défendu le protestantisme et le lien britannique, tout en s’offrant une aide mutuelle. L’Ordre avait une forte influence en politique, tout particulièrement, à travers le favoritisme au niveau municipal, et est devenu reconnu pour le sectarisme et les émeutes.

Article

Infirmières de la Croix-Noire au Canada

Les infirmières de la Croix-Noire est un groupe auxiliaire destiné aux membres féminins de la Universal Negro Improvement Association (UNIA). Ce groupe est calqué sur les infirmières de la Croix-Rouge. Le premier chapitre est lancé à Philadelphie en mai 1920. Sous la direction de Henrietta Vinton Davis, les infirmières de la Croix-Noire deviennent rapidement l’un des groupes auxiliaires les plus populaires et les plus emblématiques de la UNIA. Puisqu’ils offrent un espace sécuritaire et invitant pour la communauté noire, les locaux de la UNIA deviennent d’importants lieux culturels dans plusieurs villes partout au Canada, où des divisions des infirmières de la Croix-Noire sont mises sur pied. Même si elles n’ont pas suivi de formation professionnelle, les infirmières de la Croix-Noire doivent offrir des soins et des conseils en matière de santé et d’hygiène.

Article

​Droits des lesbiennes, des gais, des bisexuels et des transgenres au Canada

Depuis la fin des années 1960, la communauté des lesbiennes, des gais, des bisexuels et des transgenres (LGBT) au Canada continue d’acquérir régulièrement de nouveaux droits. Même si des discriminations persistent encore souvent à l’encontre des membres de cette communauté, des progrès importants ont été accomplis au cours des dernières décennies en matière d’acceptation sociale et d’égalité juridique. Le Canada est perçu comme un leader dans ce domaine sur la scène internationale. Au cours des dernières années, on a ainsi constaté des progrès constants dans de nombreux domaines allant des soins de santé au droit d’adoption. En 2005, le Canada est devenu le quatrième pays du monde à légaliser le mariage des personnes de même sexe.

Article

Porteurs de wagons-lits au Canada

Les porteurs de wagons-lits au Canada sont des employés de train qui s’occupent des passagers dans les wagons-lits. Ils ont la tâche de répondre aux besoins des passagers tout au long du voyage en train, notamment en portant les bagages, en préparant les lits, en repassant les vêtements, en cirant les chaussures et en servant les repas et les boissons. La grande majorité des porteurs de wagons-lits sont des hommes noirs et le poste est l’un des seuls qui leur sont offerts au Canada. Bien que le travail génère du respect et du prestige dans les communautés noires, il requiert de longues heures et procure un faible salaire. Les porteurs peuvent être congédiés soudainement et sont souvent la cible de comportements racistes. Les porteurs noirs canadiens forment le premier syndicat noir des chemins de fer en Amérique du Nord (1917) et deviennent membres de la Fraternité des porteurs de wagons-lits en 1939. Les deux regroupements luttent contre le racisme et les défis auxquels sont confrontés les porteurs au travail.